Accueil / ACTUALITES / DPG 2 REUSSIE Dionne imprime sa marque

DPG 2 REUSSIE Dionne imprime sa marque

La détermination du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, et l’ampleur des réformes qu’il a annoncées hier, dans sa déclaration de politique générale, marquent un vrai tournant dans le septennat de Macky.

Un ton et du fond

Un Grand oral réussi. Un ton et du fond : cet exercice toujours périlleux qu’est la déclaration de politique générale, Dionne l’a réussi hier. Le Premier ministre a conservé son style direct (…) Sur le fond, la réponse n’est pas timide non plus et a l’avantage de frapper les esprits avec des décisions et des idées concrètes et claires.

C’est un discours de la méthode, sobre et détaillé, qu’a prononcé le Premier ministre qui a obtenu la confiance des députés. Entre ton enflammé et annonces concrètes, la forme a séduit. Une DGP sans esbroufe, sans faux-semblant. Bien que la déclaration de Mahammad Boun Abdallah Dionne fût longue, elle a eu le mérite d’être claire, directe et parsemée d’annonces. « Ça a changé de ton ! », s’exclamait-on du côté de l’Hémicycle. En effet, Dionne a imprimé un autre ton, un autre élan, un diagnostic lucide sur l’état du Sénégal et des Sénégalais et un train de mesures qui ressemble à un programme … présidentiel. Dionne a été «sans tabou ».

La majorité a affiché sa satisfaction… A l’image de ces députés qui s’enthousiasment : ‘’le PM a réussi presque tous ses paris. D’abord tenir la gageure d’un discours de politique générale en trois quart d’heure, évitant ainsi les risques de la longueur ou du catalogue. Ensuite celui de se faire ovationner par les députés avant, puis après son discours. Dionne a secoué nos pesanteurs. Dans le ton – énergique -, dans la forme dépourvue d’emphase inutile -, mais aussi dans le fond – qui a bousculé quelques dogmes bien établis -, ce Premier ministre a réveillé une classe politique endolorie, en lui demandant de mieux s’écouter au-delà des clivages partisans, de se comprendre et – pourquoi pas ? – de ‘’travailler autrement’’.

En effet, il faut reconnaître à Dionne, à travers sa déclaration de politique générale, un talent pour donner de l’envie de transmettre de l’enthousiasme et de contaminer son auditoire de sa foi en un changement possible. Le Chef du Gouvernement a fait plus que de déterminer la feuille de route de son gouvernement. Il a posé les fondements du PSE, une méthode de gouvernance qui consiste à affronter le réel, aussi cru et cruel soit-il, en avançant des solutions concrètes pour le modifier.

Mouhamadou BA

 

À voir aussi

Affaiblissement du Ps et de l’Afp Le Pds, la vraie alternative pour Macky

Le spectre du second tour hante le sommeil de Macky, un jeune Président qui rêve …

GO : La cour de comptes …courants

Vous pouvez dire ce que vous voulez. Moi, je lis le journal  français Le Monde. …