Education

Dr ABDOULAYE DIALLO DIRECTEUR HARMATTAN SENEGAL Pourquoi le livre coûte cher 

  • Date: 25 avril 2016
Si le livre coûte cher au Sénégal, c’est  parce que ‘‘les éditeurs n’ont pas une très grande marge pour pouvoir vendre à des tarifs accessibles’’.  C’est l’avis du directeur de Harmattan Sénégal, Dr Abdoulaye Diallo.

Pour soutenir le marché du livre au Sénégal,  Dr Diallo demande à ce que l’édition scolaire soit un  marché national. ‘’Si les éditeurs locaux avaient le marché de l’édition scolaire, ça leur permettrait d’éditer des livres qui seraient vendus à des tarifs très accessibles. Il faut que  les éditeurs locaux puissent avoir les moyens de pouvoir éditer des ouvrages grand public et de pouvoir les vendre à des tarifs vraiment accessibles..’’, soutient le patron de Harmattan Sénégal.

Et de ce fait, ajoute-t-il, ’ils pourront  même faire vivre la lecture  au Sénégal, en participant à la mise en place des bibliothèques municipales, de lycée ou universitaires…

Cependant, M Diallo estime que ‘‘sur le marché de l’édition sénégalaise, il y a des éditeurs qui ont pignon sur le plan international et qui n’ont vraiment rien à envier aux autres Maisons d’édition’’.

Mais d’un autre côté, il ne perd pas de vue qu’ il y a des éditeurs qui se sont retrouvés dans le créneau de l’édition simplement pour pouvoir capter les fonds publics alloués à  l’édition. « C’est qui s’est passé sous Wade quand il a augmenté la cagnotte du fonds d’aide à l’édition. Ce sont ces Maisons d’édition qui ternissent le travail qui est en train d’être fait », déplore-t-il.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15