POLITIQUE

DR ALIOU DIOP COORDINATEUR DE « AND FALAAT MACKY » DANS LA COMMUNE DE MBAO « Abdou Karim  Sall est le diviseur commun de l’Apr »

  • Date: 9 novembre 2016

Abdou Karim Sall, un des responsables de l’APR dans la commune de Mbao, par ailleurs Directeur Général de l’ARTP, très présent, ne fait pas l’unanimité. En effet, le Dr Aliou Diop, coordinateur du mouvement « And Falaat Macky » de Mbao, a mis en avant l’impopularité d’Abdou Karim Sall et l’urgence de le transférer dans son village d’Okardiéré à cause de ses « dérives » qui, selon lui, risquent de faire sombrer le parti dans le département de Pikine.

Outré par les sorties médiatiques d’Abdou Karim Sall qui donnerait l’impression que tout marche à Mbao, Dr Aliou Diop a peint un tableau noir des pratiques duDirecteur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). « Dans la commune de Mbao, l’APR est confrontée à de sérieux problèmes et les responsables ont du mal à se retrouver autour de l’essentiel. Il y a Abdou Karim Sall qui fait cavalier seul alors qu’il ne représente rien tout dans la commune car l’APR, c’est nous, contrairement à ce qu’il avance dans les médias. Le problème de l’APR aujourd’hui, c’est  Abdou Karim  Sall.C’est le diviseur commun », a-t-il souligné. Le coordinateur du mouvement And Falaat Macky ajoute qu’ « Abdou Karim Sall n’est pas le coordinateur de l’APR dans la commune de Mbao car ici, personne n’a été désigné comme coordinateur du parti et le Président de la République, Macky Sall, ne l’a pas choisi comme le patron de cette commune. Le seul coordinateur que le président a désigné dans le département de Pikine, c’est Abdoulaye Timbo. »

S’expliquant sur les exploits de son mouvement, Dr Diop dira : « Nous avons un mouvement transversal qui va au-delà de l’APR. Car nous avons d’autres formations politiques engagées à accompagner la vision du Président de la République. Cela fait deux ans que sommes sur le terrain et non dans les médiats. Et nous l’avons prouvé pendant le dernier referendum auquel nous avons participé activement et le « Oui » avait triomphé. Si c’était avec Abdou Karim Sall seulement, il l’aurait perdu car il n’a jamais gagné une élection  dans cette  ville où il est minoritaire. Avant de devenir une commune, Mbao était un village lébou avec ses réalités.Vous pouvez y mettre votre argent, mais les gens ne voteront jamais pour vous et je suis formel.» Dr Aliou Diop prend à témoin le président Sall. « Il s’est rendu compte de l’impopularité d’Abdou Karim Sall quand il est venu pour les besoins du conseil des ministres décentralisé.Ce monsieur travaille contre les intérêts du parti car il ne souhaite pas que le maire Abdoulaye Pouye de BokkGis-Gisnous rejoigne àl’Apr.Cela ne l’arrange pas. Le maire de Mbao, qui est dans ces dispositions,a dit clairement en recevant le Président : « Monsieur le Président, j’approuve l’acte 3 de la décentralisation ».

L’actuel DG de l’ARTPest aussi accusé d’œuvrer contre les intérêts de la commune de Mbao. « Abdou Karim ne peut pas partir en France rendre visite à desressortissants d’Orkadjéré et ignorer royalement les ressortissants de Mbao. C’est le grand paradoxe. Il n’a qu’à retourner à Okardiéré. Nous demandons au Président de la République de trouver une solution à cette situation », a conclu Dr Diop.

Ibrahima Khalil DIEME

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15