Accueil / SANTE / Dr Ibrahima Gueye, chirurgien dentiste sur la carie dentaire : ‘’Le brossage des dents doit se faire de manière verticale et non horizontale’’

Dr Ibrahima Gueye, chirurgien dentiste sur la carie dentaire : ‘’Le brossage des dents doit se faire de manière verticale et non horizontale’’

 La carie dentaire est une maladie infectieuse de la dent qui touche beaucoup plus les enfants. Elle se traduit par une destruction progressive de l’émail de la dent et se développe toujours de l’extérieur vers l’intérieur de la dent. Pour se prévenir, Docteur Ibrahima Guèye conseille d’éviter la consommation de sucre et de bien se brosser les dents.

Quelle sont les principaux facteurs qui contribuent à la formation d’une carie ?        

On a les facteurs hytologistes qui sont principalement deux. Il y a les facteurs endogènes où il y a les bactéries, le régime alimentaire, le système salivaire, le système humanitaire. Pour les facteurs exogènes, ce sont les facteurs génétiques que sont le tabac, l’alcool, le stress. En dehors de ces facteurs, il y a ceux socio-économiques. Le facteur principal de la carie, c’est la plaque dentaire au niveau de la bouche. On a une triade définit par l’OMS, c’est-à-dire l’alimentation, le terrain et la plaque dentaire. Tous ces trois facteurs réunis occasionnent la carie.

Est-ce que la consommation de sucre est facteur de carie dentaire ?

Oui. Le sucre est le point de départ principal des caries. Parce que les bactéries se trouvant au niveau de la bouche qui favorisent la carie se nourrissent de sucre. Elles peuvent se multiplier et ces sucres attaquent les dents et favorisent la carie. C’est pourquoi il faut éviter de consommer trop de sucre et le grignotage entre les repas. Parce que quand on grignote entre les repas, on n’a pas le temps de se brosser les dents, et quand on ne se brosse pas les dents, les acides qui se trouvent au niveau des sucres vont attaquer les dents et cela va occasionner les caries. La salive joue aussi un rôle important au niveau de la bouche que certaines personnes ne savent pas. Elle joue un rôle de protection au niveau des dents, parce qu’elle contient des bactéries et des pigments au niveau des dents. Donc, quand on grignote en longueur de journée, cette salive n’a pas le temps de faire son travail correctement. Si le travail n’est pas bien fait, les acides vont attaquer les dents et donner la carie.

Quelle est la tranche d’âge la plus touchée ? 

Au niveau de la dent, il y a la couronne et la racine qu’on ne voit pas. La carie se manifeste par une décoloration de l’émail. Il y a différents stades de la carie. La carie de l’émail, qui est le point de départ de la carie, se manifeste par une coloration noirâtre ou jaunâtre au niveau de l’email. Si le traitement n’est pas fait sur le champ, elle évolue, dépasse l’émail et attaque la dentine. Les enfants sont les plus touchés, surtout ceux qui ont entre deux et six ans. Parce que, souvent il y a un problème au niveau des parents pour prendre en charge l’hygiène bucco-dentaire des enfants. On a des caries au niveau des dents de lait. Après cette tranche d’âge, il y a ceux qui ont entre six et 18 ans, ensuite les adultes. Mais ces derniers s’occupent mieux de leur hygiène dentaire.

Quels sont les facteurs à risques de la carie ?

La carie, si elle n’est pas traitée, évolue. Cette évolution arrive au niveau de l’émail, il n’y a pas de douleur. Si elle atteint la dentine, on peut avoir des dentines. Son évolution continue jusqu’à attaquer la pulpe qui est la pièce nourricière de la dent. Elle se trouve au milieu de la dent. Après, ce sont des douleurs de rage de dents qui conduisent à la desmonopie (une infection généralisée de la dent). Si la dent arrive à ce stade, c’est l’extraction. Il faut, dès le début, traiter la carie et aller régulièrement tous les six mois chez le dentiste pour voir s’il n’y a pas de carie. Au début de la carie, on peut stopper le processus, il suffit de faire un nettoyage pour stopper. La carie peut causer indirectement la mort. Elle peut occasionner une infection qui peut se transformer en septicémie. C’est très rare. C’est pourquoi on recommande aux diabétiques et aux  insuffisants rénaux de tout faire pour avoir une hygiène bucco-dentaire impeccable. Parce que si on a des problèmes dentaires, ça peut se répercuter sur ces maladies qui peuvent causer la mort. Mais ce sont des cas rares.

Comment doit-on prévenir les caries ?   

Il faut consommer moins de sucre. Mais surtout un brossage régulier des dents, trois fois par jour: le matin après le petit déjeuner, et non avant le petit déjeuner comme le font les gens au Sénégal, après le repas et surtout avant de se coucher, parce durant cette période, la salive est au repos. Elle ne joue plus son rôle, donc s’il y a des sucres en bouche, ils attaquent les dents. Pour le brossage, il est recommandé des pâtes dentifrices fluoriques, parce que le fluor protège les dents.

Le brossage des dents doit se faire de manière verticale et non horizontale comme le font certaines personnes. On a une brosse à dent où les cils sont verticaux, donc si on se brosse de manière verticale, les cils passent entre les dents et nettoient entre les espaces inter-dentaires. Pour les dents du haut, on fait du haut vers le bas et pour celles du bas on fait de bas en haut. Il n’y a que là où on mâche où l’on brosse de manière horizontale. Mais pour tout le reste, ce sont des mouvements verticaux de la gencive vers la dent.  Il faut prendre au minimum cinq minutes pour le faire. La langue fait partie du brossage, parce qu’elle est en contact permanent avec les aliments. Il faut aussi faire un détartrage tous les six mois, faire des applications possibles de fluor chez les enfants. Il faut changer de brosse à dent tous les trois mois.

Enquête

Share This:

À voir aussi

90 % de taux de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (OMS et UNICEF)

Le Sénégal a atteint l’objectif de 90 % pour la couverture de la troisième dose de vaccin …

Exercice illégal de pharmacie et usurpation de fonction- la Dic a fait le ménage à Keur Serigne bi, Thiaroye Gare et Niary Tally

 Le tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné hier 7 « vendeurs » de médicaments : Saliou …