Accueil / ACTUALITES / Dr Malick Diop, Porte-parole de l’AFP : « Moustapha Niasse est une fierté pour tout militant de l’AFP parce qu’il a un parcours rare »

Dr Malick Diop, Porte-parole de l’AFP : « Moustapha Niasse est une fierté pour tout militant de l’AFP parce qu’il a un parcours rare »

Le Porte-parole de l’Alliance des forces du progrès (AFP), Dr Malick Diop, était l’invité de Fanta Counta Thiam et Fatou Thiam Ngom dans l’émission Grand Oral de ce samedi 20 juin 2015 sur les ondes de la radio Rewmi FM. A cette occasion, il a fait un tour d’horizon de l’actualité politique nationale.

Il est naturellement revenu sur le bilan des 16 ans d’existence de la formation politique créée par Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale, le 16 juin 1999.

« Le parcours de l’Afp, au cours de ces 16 ans, est un parcours évidemment positif par rapport au bilan qu’on peut tirer d’un parti politique de masse », affirme-t-il d’emblée ; avant de continuer : « ce qu’il faut savoir, c’est que la formation d’un parti politique répond à beaucoup de critères, un parti politique peut être créé uniquement pour répondre à des besoins idéologiques au niveau du milieu politique ; il peut être créé pour non seulement avoir une idéologie claire mais également rassembler le plus de monde autour de cette idéologie, à savoir un parti de masse ; c’est ainsi qu’en 1999, l’AFP a été créée sur la base d’une idéologie claire mais aussi sur la base d’une fédération d’idées, d’une convergence de points de vue d’acteurs qui étaient rarement des acteurs dans la sphère politique comme moi-même qui n’avais jamais fait de politique et, ensemble, des jeunes, des femmes, des personnes du 3ème âge, etc. se sont regroupés pour choisir un leader qui devrait présider aux destinées de la structure, ce leader devait être charismatique et nous avions voulu que ça soit un leader qui ait un parcours vraiment remarquable tant sur le plan national qu’international ; c’est à ce titre que nous avons le Président Moustapha Niasse qui dirige, jusqu’à aujourd’hui, l’AFP de manière remarquable ».

« Si on prend ce parcours, poursuit-il, démarré avec les élections présidentielles de 2000 où Moustapha Niasse a participé et au cours desquelles nous avions obtenu un peu moins de 18% des suffrages, ce qui était remarquable pour une première participation ; Moustapha Niasse est arrivé 3ème et, en coalition avec le Président Abdoulaye Wade, ce dernier est arrivé au pouvoir (…) bien entendu au bout de 11 mois, on s’est séparés de manière très seine avec le Président Wade envers qui nous vouons un respect total mais, nous n’avions pas les mêmes points de vue, ni les mêmes idées par rapport à la gestion des affaires de l’Etat, par rapport aux priorités, ce qui nous a amené à rejoindre l’opposition au sein de laquelle nous avons eu à côtoyer énormément d’hommes de valeur (…) Moustapha Niasse, entant que Secrétaire général d’un parti comme le nôtre, est une fierté pour tout militant parce que son parcours est un parcours rare aussi bien au Sénégal qu’à l’international  (…) nous, tous, avons jugé qu’il était nécessaire qu’il puisse continuer à piloter l’AFP ».

Le Directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) s’est aussi exprimé sur les tensions qui secouent l’Alliance des forces du progrès, la vie de la coalition au pouvoir, l’agence nationale qu’il dirige, …

REWMI.COM/AW

Share This:

À voir aussi

COJER : La fin des histoires et pas la fin de l’histoire

Finalement, Thérèse Diouf Faye remporte haut la main le vain combat que lui menaient des …