Accueil / FAITS DIVERS / Drame à Grand-Dakar – Une fillette de 3 ans meurt, la tête coincée dans la grille du balcon

Drame à Grand-Dakar – Une fillette de 3 ans meurt, la tête coincée dans la grille du balcon

Selon le journal Vox Populi, « la fillette a fait un accident et sa tête s’est coincée dans la grille du balcon. Les membres de la famille ne se doutant de rien. Sa mère étant partie au marché et son père sous la douche elle a finalement succombé faute d’être secourue à temps ».

Ce sont des voisins qui l’ont aperçue et sont venus taper à la porte de l’appartement. Ceci, au moment où son père finissait de prendre son bain. Mais c’était trop tard, elle avait déjà rendu l’âme certainement par suffocation. Elle a été inhumée le même jour au cimetière de Pikine vers les coups de 17 heures.

À voir aussi

Tivaouane : La tête d’Assane Ndiaye retrouvée, ses fils arrêtés

Rebondissement dans l’affaire du meurtre du vieux Assane Seck, tué mercredi par des individus non …

Espagne : Un chien coupe le sexe d’un Sénégalais

Modou Diouf, un Sénégalais vivant en Espagne, s’est retrouvé avec un pénis déchiqueté en voulant …

2 Commentaires

  1. C’est la problématique de la qualité nos constructions au Senegal qui est la l’origine de ces accidents .
    La réglementation est très obsoléte .
    La situation est très sérieuse aucune contrôle sur la qualité de nos bâtiments les services de la protection civile doivent être dotés de moyens leurs permettant d’avoir une maîtrise dans l’environnement sécuritaire de nos maison s ;
    L’encadrement des barreaux ( le vide en barreaux) d’un balcon est réglementé mais nos concepteur et fabricant pour la plupart du temps des artisans ne sont pas outillés pour réaliser des ouvrages selon les règles de l’art ;

    ECARTEMENT VERTICAL ENTRE LES BAREAUX D’UN BALCON C’EST A DIRE LE VIDE ENTRE DEUX BARRES VERTICALE D’UN BALCON NE DOIT PAS DEPASSER 11 CM . MAIS CETTE REGLEMENTATION N’EST PAS PTRIS EN COMPTE PAR CERTAINS ARTISANS POUR DES RAISONS DE BUDGET D’AUTRES PARCE QU’ILS NE CONNAISSENT PAS .IL EST URGENT , URGENT, URGENT, URGENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    DE SONNER L’ALERTE CHAQUE JOUR NOUS TRAVERSONS DES BOMBES , NOUS FROLONS LA MORT A CHAQUE INSTANT ET RIEN N’EST FAIT LES AUTORITÉS NE PRENNENT JAMAIS LEUR RESPONSABILITÉ ELLES NE S’AUTO- SAISISSENT JAMAIS SUR DES QUESTIONS DE SECURITE NATIONALE .

  2. C’est la problématique de la qualité nos constructions au Senegal qui est la l’origine de ces accidents .
    La réglementation est très obsoléte .
    La situation est très sérieuse aucune contrôle sur la qualité de nos bâtiments les services de la protection civile doivent être dotés de moyens leurs permettant d’avoir une maîtrise dans l’environnement sécuritaire de nos maison s ;
    L’encadrement des barreaux ( le vide en barreaux) d’un balcon est réglementé mais nos concepteur et fabricant pour la plupart du temps des artisans ne sont pas outillés pour réaliser des ouvrages selon les règles de l’art ;

    ECARTEMENT VERTICAL ENTRE LES BAREAUX D’UN BALCON C’EST A DIRE LE VIDE ENTRE DEUX BARRES VERTICALE D’UN BALCON NE DOIT PAS DEPASSER 11 CM . MAIS CETTE REGLEMENTATION N’EST PAS PTRIS EN COMPTE PAR CERTAINS ARTISANS POUR DES RAISONS DE BUDGET D’AUTRES PARCE QU’ILS NE CONNAISSENT PAS .IL EST URGENT , URGENT, URGENT, URGENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    DE SONNER L’ALERTE CHAQUE JOUR NOUS TRAVERSONS DES BOMBES , NOUS FROLONS LA MORT A CHAQUE INSTANT ET RIEN N’EST FAIT LES AUTORITÉS NE PRENNENT JAMAIS LEUR RESPONSABILITÉ ELLES NE S’AUTO- SAISISSENT JAMAIS SUR DES QUESTIONS DE SECURITE NATIONALE .