Accueil / ACTUALITES / Drame à Sicap Mbao- L’imam Mbaye Sy Diop aurait été égorgé par son fils

Drame à Sicap Mbao- L’imam Mbaye Sy Diop aurait été égorgé par son fils

Un fait inédit s’est produit, hier, à Sicap Mbao. L’imam du quartier Darou Salam a été retrouvé mort dans sa chambre. Selon certaines indiscrétions, c’est son propre fils qui lui aurait tranché la gorge. Ce dernier reste introuvable et les policiers ont ouvert une enquête pour mettre la main sur l’auteur de cet acte de barbarie.

Les populations de Sicap Mbao, précisément celles de Darou Salam, ont vécu l’horreur hier. Leur imam a été retrouvé dans sa chambre, la gorge tranchée. Alertés, les éléments de la police et leurs collègues sapeurs-pompiers se sont transportés sur les lieux où ils ont constaté le corps sans vie de l’imam Mbaye Sy Diop. Les limiers ont procédé au constat d’usage avant d’acheminer le cadavre à la morgue. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur l’auteur de cet acte de barbarie. Pourtant, les témoignages recueillis sur place renseignent que le présumé meurtrier n’est personne d’autre que son fils Mansour Diop alias Sora. Ce dernier a été décrit par ses voisins comme étant un alcoolique, un malfrat récidiviste et connu des services de la police. Mansour qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales, avait déjà dans un passé récent menacé de mort son père avec une arme blanche avant d’être maîtrisé. Selon toujours les habitants du quartier Darou Salam, le suspect est un habitué des faits. La preuve, la vieille de la Tabaski, il avait poignardé son grand-frère après une anodine dispute. Récidiviste, il a eu à cogner un policier, le blessant au front. Suffisant pour les témoins de déduire que c’est lui qui a écourté la vie de son père d’une manière atroce. Ils semblent avoir raison car le mis en cause s’est fondu dans la nature aussitôt après la commission des faits. En tout état de cause, le commissaire Faye et ses hommes sont en train de poursuivre les recherches afin de mettre la main sur le vrai coupable. C’est dans ce cadre que plusieurs personnes, notamment des proches de la victime, ont été entendues sur procès-verbal avant d’être relâchées. Affaire à suivre.

Cheikh Moussa SARR

 

À voir aussi

Une grève des aiguilleurs paralyse le trafic à l’Aibd

Le trafic est perturbé depuis jeudi soir à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass …

Le « Gouvernement du Sénégal » finance l’entrée en politique du frère du Président Sall

REWMI.COM- Ady Sall, l’autre petit frère du Président Macky Sall va soutenir activement son Grand …