Accueil / FAITS DIVERS / Drame à Yeumbeul sud Il tue son frère et prend la tangente

Drame à Yeumbeul sud Il tue son frère et prend la tangente

Les actes de vandalisme se multiplient dans la banlieue. Et pour preuve, un jeune âgé de 21 ans a tué son frère de même père et de même mère, avant de prendre la poudre d’escampette. Les faits se sont produits dans la commune de Yeumbeul, précisément au quartier Afia 2.

Ce n’est pas la première fois qu’un acte du genre est enregistré dans cette zone. Il y a quelques mois, un vieux qui revenait de la prière à l’aube a été tabassé, tué et jeté dans une ruelle. Aujourd’hui c’est encore un autre cas qui vient d’être signalé dans ce même quartier. Les personnes trouvées sur place témoignent : « l’auteur des faits était un ivrogne. Il s’est disputé avec son frère avant de le poignarder à plusieurs endroits du corps. Il a pris la fuite après. Auparavant, il a encore deux autres individus ». Cette affaire qui alimente les débats à Afia 2, est également à l’origine de la sortie des populations qui interpellent les autorités par rapport à l’insécurité qui hante le sommeil des habitants de la banlieue. Selon le délégué de quartier de  la zone, « les malfrats se cachent dans des bâtiments abandonnés par leurs propriétaires à cause des inondations, pour attaquer les populations innocentes. Afia 2 a des problèmes de l’éclairage public. Les malfrats consomment de la drogue avant d’attaquer leurs cibles. Les maisons en construction ou abandonnées sont des lieux de fréquentation des agresseurs. »

La police a ouvert une enquête après avoir fait le constat, et les sapeurs-pompiers ont déposé le corps de la victime à la morgue de l’hôpital de Pikine. L’auteur des faits reste encore activement recherché. Les parents de la victime attendent l’autorisation des autorités pour l’inhumation du corps de leurs fils. Il revient aux autorités de mettre fin à ce phénomène en prenant des mesures à l’encontre des acteurs des actes de vandalisme envers les populations, même si tout le monde sait que des efforts sont faits pour assister les citoyens.

Sada Mbodj

À voir aussi

Bordeaux : Le fils du Consul du Sénégal condamné à 8 ans de prison

Le fils du diplomate Sénégalais  Abdourahmane Koïta est dans de sals draps. En effet, selon …

Nioro : Un sexagénaire se suicide par pendaison

Ousmane Dansou, 68 ans, s’est suicidé à Keur Mama, un village dans la commune de …