Accueil / SOCIETE / DRAME LORS DE DE LA FINALE DE LA COUPE DE LA LIGUE : Saliou Samb, « la Direction du Stade de Mbour porte plainte »

DRAME LORS DE DE LA FINALE DE LA COUPE DE LA LIGUE : Saliou Samb, « la Direction du Stade de Mbour porte plainte »

Le samedi 15 juillet a été une journée noire pour tous les sénégalais. 8 morts et plus de 100 blessés tel est le bilan de l’incident perpétré lors de la finale de la Coupe de la Ligue, opposant le Stade de Mbour à l’US Ouakam au stade Demba Diop de Dakar. Pour situer les responsables de cette tragédie, le président du stade de Mbour a déclaré que sa Direction porte plainte aujourd’hui devant le parquet de Dakar.

Le bilan est lourd! Il s’agit de 8 morts et plus 100 blessés que le football sénégalais n’a jamais enregistré dans son histoire. Les habitants de Mbour sont toujours sous le choc à la suite de cette tragédie qui a emporté sans pitié 8 de ses jeunes avec plus de 100 blessées. «  Actuellement, nous vivons les moments les plus durs de notre existence. Nous souffrons affreusement, mais dans la dignité sans oublier de s’en remettre à Dieu », se désole le président du Stade de Mbour Saliou Samb, qui rappelle toujours : « nous nous attendions à vivre une fête attendue depuis plus de 60 ans par les Mbourois. Et cette fête a été gâchée par des évènements malheureux. Nous le regrettons et nous avons une pensée pieuse pour les victimes. Nous devons récupérer les corps pour les inhumer dans la quiétude et la sérénité ».

Pour Saliou Samb, justice doit être faite. Sur ce, il confirme sans l’ombre d’une hésitation : « irrévocablement, les responsabilités vont être situées. La Direction du Stade de Mbour porte plainte au niveau du parquet de Dakar pour que les responsabilités soient situées et que justice soit faite pour nos victimes et pour le Sénégal », avant de soutenir que le Sénégal ne mérite pas cela.

Safiyatou Diouf Ndiaye

 

À voir aussi

Migrations internationales l’Onu dénonce les «horreurs inimaginables» subies par les migrants en Libye

Au retour d’une mission d’observateurs du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en Libye, …

Wade refuse que l’AIBD porte son nom

L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a fait part mercredi à Kaolack (centre), de son …