Accueil / ACTUALITES / DRAME AU STADE DEMBA DIOP- Macky Sall ordonne une enquête et menace les fautifs

DRAME AU STADE DEMBA DIOP- Macky Sall ordonne une enquête et menace les fautifs

Lors de la cérémonie de levée du corps du Directeur général de l’Agence de la Couverture maladie universelle (CMU), Cheikh Mbengue, le Président de la République Macky Sall a soutenu que le milieu sportif n’est pas un terrain d’expression de la violence. Il a banni les accrochages qui ont éclaté entre spectateurs venus soutenir l’US Ouakam et le Stade de Mbour, qui s’affrontaient lors de la Coupe de la Ligue sénégalaise de football, samedi soir au stade Demba Diop.

Huit personnes mortes et plus de 88 blessés graves. C’est le bilan provisoire du drame survenu ce samedi au Stade Demba Diop. Indigné par ces incidents qui ont occasionné des morts et des blessés, ce samedi,  le Président de la République a donné des instructions fermes pour que la lumière soit faite sur ce drame, d’identifier les fautifs et de transmettre sans délai les conclusions de l’enquête à la justice. Au même moment, a poursuivi le président Sall, une enquête administrative et une enquête technique seront ouvertes pour déterminer de manière précise les causes du drame. Selon lui, à partir de ce moment, les responsabilités seront situées, les fautifs feront face à la justice et la loi s’appliquera dans toute sa rigueur.  D’ores et déjà, il a instruit le Premier ministre de prendre toutes les dispositions requises pour plus de sécurité dans les stades.  Après avoir déploré la  mort de ces jeunes et exprimé toute sa compassion aux familles des disparus et aux blessés, le président Sall a lancé un appel à ses concitoyens à « bannir la violence sous toutes ses formes. « Des mesures de sauvegarde administrative ont d’ores et déjà été prises et les blessés totalement pris en charge par l’Etat et les familles des blessés seront accompagnées», a déclaré le président Sall.

La Police au banc des accusés

Sur les réseaux sociaux, les supporters mbourois ont étalé leur colère. Omar est un supporter du stade de Mbour. « On était juste parti à Dakar pour pousser notre équipe vers la victoire. Malheureusement, on est revenu avec des morts et des blessés. Pourquoi tant de haine et de jalousie envers les Mbourois ? Le stade de Mbour ne doit-il pas gagner une coupe ou bien le football appartient-il aux Dakarois ? Je me pose tant de questions et je n’arrive toujours pas à trouver des réponses. L’État doit situer les responsables et sanctionner sévèrement les fautifs de ces actes barbares», clame-t-il. Bamba essaie d’expliquer tant bien que mal ce moment tragique et condamne l’incapacité des policiers qui étaient présents au stade Demba Diop de contenir la violence. « Cette violence a été déclenchée par les supporters de l’US Ouakam. Quand on entre dans un stade, on fouille les supporters, mais ce n’était pas le cas des Ouakamois. Ils nous ont provoqués et les policiers n’ont rien dit. Après l’égalisation, il y a eu des jets de pierres et aucun policier n’est intervenu. Après le 2-1, cela a empiré et toujours pas de réaction des policiers. Ils ont même pris la fuite, ce qui a déclenché un mouvement de panique des supporters mbourois. Ces ouakamois nous ont poursuivis, obligeant de nombreux personnes à sauter par-dessus un mur de 4 ou 5 mètres jusqu’à son effrontément. Aucun Mbourois n’a riposté, ils ont été victimes et à noter que la plupart des morts sont tous de Mbour. Tout ça juste pour une finale ».

FATMA LO

À voir aussi

Mody Guiro annonce une coalition dédiée á la lutte contre les restrictions syndicales

Le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), Mody Guiro, annonce …

La démocratie sénégalaise dans le besoin d’un nouveau souffle (observateur)

Des observateurs de la scène politique sénégalaise ont dressé samedi à Dakar un bilan contrasté …