téléchargement (5)

Drole de braquage de Teubi- Une bande armée emporte plus de 15 millions de francs

Des individus armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) ont fait irruption, ce mardi matin, sur l’axe Bignona-Ziguinchor à hauteur du village de Teubi. Sur place, plusieurs véhicules braqués, les passagers dépouillés de leur bien. La cible, une jeune femme banquière en provenance de Ziguinchor. Cette dernière avait par devers elle 15 millions de nos francs qu’elle devait verser à une caisse de Thionck-Essyl.

Ce mardi, c’est vers les coups de 9 heures que la circulation a été momentanément bloquée sur la Rn 4, axe Bignona-Ziguinchor, à hauteur du village de Teubi. En effet, les transporteurs, qui ont utilisé cette route nationale, à cette heure précise, ont eu la malchance de tomber sur des hommes armés. Ces hommes, supposés appartenir au Mfdc, ont braqué près d’une vingtaine de véhicules et ont dépouillé tous les passagers de leurs biens : téléphones portables et argent. Le drôle dans ce braquage, les éléments armés avaient une cible bien avant leur forfait. Il s’agit d’une dame banquière. Elle a quitté Ziguinchor ce matin avec une mallette contenant 15 millions de francs Cfa qu’elle devait transférer à la caisse de Thionck-Essyl. Mais cette dernière a eu le malheur d’être pistée par les éléments armés qui l’ont dépouillé de ces 15 millions. « C’est vers 9 heures que nous avons pris le billet à la gare routière de Ziguinchor pour nous rendre à Bignona. Arrivé à Teubi, on a aperçu de loin des véhicules garés. Mais puisqu’on ne se savait pas ce qui se passait, nous avons foncé. C’est comme ça qu’on est tombé entre les mains de la bande », nous rapporte un témoin à la fois victime.

Selon toujours notre interlocuteur, sous le choc, la bande leur a pris tout. « Ils nous ont dépouillé de tous nos biens. Pour moi, ils m’ont pris mes 15.000 frs et mes cellulaires mais ils ont pris d’une femme banquière 15 millions. Elle était d’ailleurs leur cible», a-t-il dit.

Les hommes armés, semble-t-il, n’étaient pas nombreux si l’on en croit aux propos de ce jeune homme qui a bien voulu s’adresser à nous. «Quand on est arrivé sur les lieux du braquage, je n’ai vu qu’une seule personne. Un homme vêtu d’un pantalon noir, d’un bonnet rouge, de sandales avec une Kalachnikov en main. Derrière, on entendait une voix d’homme », rapporte-t-il avant, de poursuivre que c’est ce monsieur qui leur a demandé de sortir tout ce qu’ils ont comme argent et téléphone.

S’agit-il réellement de rebelles du Mfdc ? Ne sont-ils pas des «bandits» ? Des questions qui reviennent dans la tête des populations du Fogny. Ces dernières peinent à comprendre comment des rebelles qui sont censés être dans la brousse peuvent cibler cette dame. Qui leur a filé des informations sur cette banquière de profession ? Une affaire qui inquiète plus d’un à Bignona.

Depuis quelques temps, le village de Teubi est cité dans des affaires de braquage orchestré par des hommes armés. Nous avons en mémoire le dernier qui date il y a seulement de quelques  mois. Plusieurs véhicules ont été braqués à la veille de Tabaski sur les mêmes lieux. Selon une source, un des braqueurs a été arrêté dans un hôtel de Bignona par les hommes en bleu. Il était accompagné de deux prostituées lors de son arrestation.

Abdourahmane DIALLO

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …