Accueil / ECONOMIE / Eau potable Louga va enfin bénéficier de son Lac de Guiers

Eau potable Louga va enfin bénéficier de son Lac de Guiers

C’est connu de tous. Le cordonnier est souvent le plus mal chaussé et les populations de la région de Louga le savent certainement plus que tout autre. Malgré la proximité du Lac de Guiers, les communes de cette région se sont toujours plaintes du manque d’eau. Mais à présent qu’une solution semble se dessiner pour régler les problèmes d’alimentation, peut-être pousseront elles bientôt un ouf de soulagement.
En effet, suite à une réunion tenue avec son département, Mansour Faye, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a demandé aux services compétents de lui faire « d’ici un mois » des propositions concrètes pour l’alimentation en eau potable des villages environnants du Lac de Guiers.
C’était dans le cadre d’un Comité régional de développement (Crd) axé sur le projet de restauration des fonctions écologiques et économiques du Lac de Guiers, au cours duquel des maires de communes ceinturant le lac sont largement revenus sur l’absence de réseau alimentant les localités concernées.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a rappelé pour la circonstance que le président de la République avait pris l’engagement de régler ce problème dans les meilleurs délais, et c’est dans ce sens qu’ il a demandé aux directeurs généraux de l’Office du Lac de Guiers (OLAG), de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) et de la direction de l’Hydraulique, d’effectuer une descente sur le terrain pour voir les moyens de parvenir à un tel objectif.

Durant la rencontre, le ministre a également plaidé pour une meilleure prise en compte du volet social de cette question, à travers des actions en faveur des populations impactées. Lesquelles, selon le directeur général de l’OLAG, Amadou Bocoum, sont issues de 113 villages. Il s’agit de les alimenter en eau potable à partir du lac de Guiers avant 2018, concomitamment avec des projets qui concernent l’agriculture, l’élevage et le tourisme.

Cheikh BA

À voir aussi

Technologies des industries manufacturières- Un danger permanant pour les travailleurs peu qualifiés

Le progrès technologique et l’évolution des relations commerciales viennent aujourd’hui modifier les perspectives d’avenir des …

PAD : Dp World investit 19 milliards

Dp World Dakr a investi cette année 19 milliards de francs Cfa pour renforcer ses …