SANTE

EBOLA : L’OMS CONFIRME UN NOUVEAU CAS EN SIERRA-LEONE

  • Date: 16 janvier 2016

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé vendredi l’apparition d’un nouveau cas de virus Ebola en Sierre-Leone, « témoignant de la persistance du risque de résurgence du virus dans les pays affectés. »

 « Un nouveau cas de maladie à virus Ebola a été confirmé en Sierra Leone, témoignant de la persistance du risque de résurgence du virus dans les pays affectés », écrit-elle dans une déclaration publiée sur son site Internet.
 Le gouvernement sierra-léonais « a agi rapidement face à ce nouveau cas », note l’OMS, rappelant avoir souligné, dans un communiqué de presse daté du 14 janvier, « qu’il y avait toujours un risque de nouvelles petites flambées d’Ebola dans les mois à venir en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone à cause de la persistance du virus chez les survivants après la guérison. »
 « Par l’intermédiaire du nouveau centre national des opérations d’urgence, peut-on lire, l’organisation internationale, une équipe conjointe, composée des autorités locales, de l’OMS et des partenaires, enquête sur l’origine du cas, recherche les contacts et met en place des mesures de lutte pour éviter toute nouvelle transmission. »
 « ’Nous sommes à un moment critique de l’épidémie d’Ebola alors que nous passons de la prise en charge des cas et des patients à la prise en charge du risque résiduel de nouvelles infection », lit-on dans cette déclaration rapportant des propos du docteur Bruce Aylward, Représentant spécial de l’OMS pour la riposte à Ebola.
 « Nous prévoyons de nouvelles résurgences et nous devons nous y préparer » ajoutait M. Aylward, cité par la même source.
 L’OMS avait annoncé, jeudi, l’arrêt de la transmission de la fiève hémorragique Ebola au Liberia, le dernier pays où un cas avait été détecté en novembre.
 Le Sénégal s’était réjoui de cette annonce, par la voix du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck.
 Dans un communiqué, Mme Seck s’était félicitée « de l’engagement de tous les Sénégalais en général et du personnel de Santé et des communautés en particulier auprès du ministère pour le respect des mesures d’hygiène et de prévention contre cette maladie. »
 L’épidémie d’Ebola, partie en décembre 2013 de Guinée, s’était ensuite propagée au Liberia et en Sierra Leone, trois Etats limitrophes.
 Elle a gagné en deux ans dix pays et provoqué officiellement 11 315 morts pour 28 637 cas recensés, dont plus de 99 % en Afrique de l’Ouest.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15