Accueil / ACTUALITES / Écart de langage raciste de Donald Trump, l’Union africaine et l’Onu condamnent

Écart de langage raciste de Donald Trump, l’Union africaine et l’Onu condamnent

REWMI.COM Le Président des Etats unis, Donald Trump s’est illustré une nouvelle fois par un écart de langage raciste. Il a qualifié Haïti et le Salvador, ainsi que plusieurs nations africaines de « pays de merde ». Il s’est exprimé ainsi alors que des sénateurs venaient lui présenter un compromis trouvé sur l’immigration. Plusieurs élus républicains et démocrates ont fait part de leur indignation. Suite à cette énième écart, l’Union africaine, par la voix de Ebba Kalondo, porte-parole du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, a déclaré à l’Afp : «Ce n’est selon moi pas seulement blessant pour les gens d’origine africaine aux Etats-Unis, mais aussi pour les citoyens africains ». Il poursuit en disant : « C’est d’autant plus blessant compte tenu de la réalité historique du nombre d’Africains qui sont arrivés aux Etats-Unis comme esclaves». L’Organisation des Nations Unies a, pour sa part, jugé que les propos, rapportés par des médias, de Donald Trump à l’encontre de plusieurs nations africaines et de Haïti, qu’il a qualifiés de « pays de merde » lors d’une réunion à la Maison-Blanche, étaient « choquants », « honteux » et « racistes ».

À voir aussi

Saisie et vente d’immeubles d’Excaf: Les explications des héritiers de feu Ben Bass

  Les 4 immeubles du groupe Excaf, dont celui abritant la Rdv, qui étaient mis …

GO : Viendra, ne viendra pas ?

Si mes craintes se vérifient, on risque d’aller vers des élections sans piment en 2019. …