ECONOMIE

Echanges commerciaux de l’Uemoa : Les exportations en hausse de 186 milliards de FCfa au 2ème trimestre 2015

  • Date: 21 septembre 2015

Les exportations des produits de l’Uemoa ont atteint 3712,4 milliards de FCfa au deuxième trimestre 2015, contre 3526,0 milliards au premier trimestre, soit une amélioration de 186 milliards de FCfa. Cette hausse, explique le rapport sur la politique monétaire de la Bceao, résulte de la progression des ventes de l’ensemble des produits agricoles, à l’exception du cacao.

L’évolution du commerce extérieur de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a été caractérisée au deuxième trimestre 2015 par une réduction du déficit commercial, en variation trimestrielle, de 114,7 milliards de FCfa avec une évolution favorable des exportations (+5,3 %). En effet, indique le rapport sur la politique monétaire de la Bceao, les exportations des produits des pays de l’Uemoa ont été estimées en valeur à 3712,4 milliards de FCfa au deuxième trimestre 2015, contre 3.526,0 milliards de FCfa un trimestre plus tôt. La Bceao explique cette progression par l’amélioration des ventes de l’ensemble des produits agricoles. Les ventes à l’extérieur ont bénéficié de l’appréciation du dollar – monnaie avec laquelle sont libellés les cours de l’essentiel des matières premières exportées par les pays membres de l’Union – par rapport à l’euro. Elles ont également été tirées à la hausse par le redressement des prix de la plupart de ces spéculations d’un trimestre à l’autre sur les marchés internationaux.

32,9 % des exportations destinés à la zone euro
La progression des exportations a été, en outre, favorisée par un effet-volume positif. Toutefois, il faut relever que la tendance haussière des exportations de produits agricoles au titre du deuxième trimestre 2015 a été atténuée par la baisse des ventes de cacao (-11,1 %), imputable essentiellement au recul de la quantité exportée, le deuxième trimestre coïncidant avec la fin de la grande saison de production des fèves de cacao. Selon l’orientation géographique, les exportations de l’Union ont été principalement destinées aux pays de la zone euro, dont les achats se sont élevés à 1221,4 milliards de FCfa, en hausse de 5,3 % par rapport aux estimations du trimestre précédent. Les expéditions de biens vers cette zone, qui représentent 32,9 % des exportations totales, sont constituées, en grande partie, de produits agricoles (cacao, café et coton), d’uranium et de pétrole brut. Les exportations de l’Union vers les autres régions du monde ressortent à 1874,1 milliards de FCfa contre 1770,4 milliards enregistrés un trimestre plus tôt et sont essentiellement composées d’or, de coton, de noix de cajou, de produits pétroliers et de phosphates. S’agissant des importations de l’Uemoa, elles se sont situées à 3750,7 milliards de FCfa au cours du deuxième trimestre 2015, contre 3679,0 milliards un trimestre plus tôt. Cette progression est principalement liée à la hausse, d’un trimestre à l’autre, des prix des produits pétroliers exprimés en FCfa et à l’augmentation des achats de biens de consommation courante.

La Bceao prévoit un taux de croissance de 5,4 % pour le Sénégal

Au Sénégal, une accélération de la croissance de l’activité économique est attendue au cours de l’année 2015, en relation avec la consolidation des activités des secteurs secondaire et tertiaire et le dynamisme du secteur primaire. Ainsi, note le rapport sur la politique monétaire de la Bceao, le taux de croissance du Pib réel est projeté à 5,4 %, soit une amélioration de 0,7 point par rapport à son niveau de l’année précédente. D’après l’institution d’émission monétaire, la mise en œuvre du Pse permettrait d’accélérer la croissance dans les sous-secteurs de la construction, des industries manufacturières, de l’immobilier (construction de logements sociaux) et des services de transports. Le secteur primaire, pour sa part, enregistrerait un regain d’activité, en liaison avec la mise en œuvre de certains projets prévus dans le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas).

Le Soleil

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15