Accueil / ECONOMIE / ECHANGES – Foire des produits marocains : Le Maroc s’exporte au Sénégal

ECHANGES – Foire des produits marocains : Le Maroc s’exporte au Sénégal

L’hôtel Sofitel Teranga abrite depuis samedi et durant une semaine, une exposition-vente des produits marocains. C’est une initiative d’un partenariat entre le Groupe Accor, propriétaire dudit hôtel et de nombreux autres au Maroc, le Conseil régional du tourisme de la ville de Fès et la Royal Air Maroc. Les organisateurs, entendent promouvoir les différentes facettes culturelles, gastronomiques, artisanales afin de mieux booster les échanges commerciaux entre les deux pays.

La coopération commerciale ne doit pas être l’apanage des Etats et se limiter seulement à un bilatéralisme qui a fini de montrer ses limites. Bien au contraire, les initiatives privées ont leur rôle à jouer afin de les doper davantage. C’est le défi qu’entendent relever les organisateurs de la foire des produits artisanaux, musicaux, culturels qui s’est ouverte depuis avant-hier, et ce, pour une semaine. Les trois principaux organisateurs que sont les Groupe Accor à travers ses chaînes hôtelières du Sénégal et du Maroc, la Royal Air Maroc (Ram) et le Conseil régional du tourisme (Crt) de la ville religieuse du Fès ont tenu un point de presse, samedi dernier, au niveau de l’hôtel Teranga qui abrite l’exposition-vente ; Selon la Directrice de l’exploitation de Sofitel Teranga, Khadidiatou Ka Agne, il n’est plus à démontrer «qu’au Sénégal, la culture marocaine est appréciée pour son raffinement, son dynamisme et son respect de la tradition». C’est pourquoi, forts de ces relations séculaires qui existent entre les deux pays, du fait aussi de leurs «caractéristiques communes», stimuler les échanges, s’avère un impératif crucial. Ceci est facile, à en croire Maalay Mohamed, Directeur de la Ram à Dakar, par la «soif de découverte des Marocains», mais principalement de leurs clients. C’est ainsi, que sa compagnie s’est chargée dans ce partenariat de convoyer les «34 membres» composés d’artisans, de musiciens, de cuisiniers et de la logistique.

Pour le vice-président du Conseil régional du tourisme de Fès, Sentissy Mohamed, leur organisme entend, à travers cette initiative, s’ouvrir davantage à l’Afrique noire. Après le Cameroun qui a abrité la première «Semaine du Maroc», le Sénégal est le deuxième pays avec qui l’organisme qu’il représente entend poursuivre ladite coopération. Celle-ci, s’inscrit à l’en croire «dans les sillons qui ont toujours existé entre le Sénégal et la ville de Fès où repose Cheikh Ahmed Tidiany, qui a beaucoup de fidèles au Sénégal». D’ailleurs, selon Maalay Mohamed, représentant de la Ram à Dakar, sa compagnie s’est engagée dans la promotion du tourisme religieux en facilitant le transport et l’hébergement dans cette cité religieuse de Fès. L’exposition-vente qui va durer une semaine, sera une occasion pour les clients de l’hôtel, des particuliers, de découvrir les différentes facettes gastronomiques, culturelles de la ville de Fès. Une telle initiative, les différents partenaires de la manifestation entendent la pérenniser en organisant, comme le suggère Maalay Mouhammed, «une semaine du Sénégal au Maroc».


À voir aussi

Ecosystème marin : Les scientifiques sénégalais appelés à jouer leur partition

L’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Ansts) a réuni, depuis hier à Dakar, …

Industrialisation de l’Afrique : Akinwumi Adesina mise sur la formation professionnelle et technique

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présidé hier …