Accueil / Education / Ecole coranique l’institut islamique Balla Thiané Dia veut donner une bonne image aux daaras

Ecole coranique l’institut islamique Balla Thiané Dia veut donner une bonne image aux daaras

L’institut islamique Balla Thiane Dia de Keur Serigne Louga, a pour ambition de donner une image positive du « Daara « qui, s’il est appuyé, peut donner beaucoup de satisfaction à la société sénégalaise, a déclaré le président de l’Association des parents d’élèves de ladite école coranique. Madiagne Diagne s’exprimait devant la presse à l’occasion des journées du Coran, organisées, hier, pour partager son expérience avec le grand public et montrer aux parents les connaissances inculquées à leurs enfants dans cet établissement fort d’une expérience de 10 ans. ‘’L’enseignement religieux qui est relégué dans le secteur privé, s’il bénéficie du soutien qui doit être le sien, peut apporter une solution aux problèmes du système éducatif sénégalais’’, a notamment déclaré M. Diagne, relevant ‘’la baisse du niveau et l’indiscipline caractérisée des élèves’’. Dans cet établissement, les pensionnaires qui bénéficient du système d’internat ne mendient pas et sont pris en charge par quatre femmes pour la cuisine et le linge, a indiqué M. Diagne, qui a recensé environ 500 potaches. Une telle structure montre qu’on peut avoir un « Daara « (école coranique) moderne ne faisant pas l’objet de stigmatisation, avec des « talibés » (élèves coraniques) encombrant les rues et dérangeants, estime le président de l’Association des parents d’élèves. Selon lui, le « Daara Balla Thiané Dia ‘‘n’est pas dans une logique de stigmatisation de l’école publique, mais se positionne en intrant, et à chaque fois qu’un de ses disciples mémorise le Coran, il est accompagné par des encadreurs pour son insertion dans ce système. Ces élèves ne font que trois ans et même deux parfois dans le cycle primaire, souligne-t-il, donnant en exemple l’un d’entre eux qui, actuellement, est le meilleur élève de sa promotion avec une moyenne de 18,75.

Sidy THIAM

À voir aussi

Dette de 5 milliards : La Cepes n’exclut pas de rompre son contrat avec l’État

Le privé risque de ne pas accepter les nouveaux bacheliers orientés. La conférence des établissements …

Taux de réussite, recalés… : Le Bac 2018 en chiffres

Ils sont 148.335 candidats 153.867 inscrits à s’être présentés au bac 2018, selon les données …