telechargement-4

ECONOMIE MARITIME- La pèche génère 195,6 milliard FCfa

Le Ministre de la Pèche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye, a révélé, lors de la célébration de la journée mondiale de la pèche,  que le sous-secteur occupe la première place des exportations en 2015, avec près de 195,6 milliard de francs Cfa, soit 20,87% des recettes d’exportations totales.

 La pêche occupe une place prépondérante dans l’économie sénégalaise. Elle occupe la première place d’exportation en 2015, avec 194,6 milliards de francs CFA, soit 20,87% de recettes nationales d’exportations et participe à hauteur de 3,2% du PIB, a souligné le ministre Oumar Gueye, à l’occasion de la journée mondiale de la pèche. Ce n’est pas tout. ‘’La pèche  joue un rôle clé dans la nutrition et la sécurité alimentaire en assurant près de 70% des apports protéiniques d’origine animale et une consommation per capita de 29kg/an’’, se félicite le Ministre Oumar Guèye. A l’en croire, son département a ouvert d’importants chantiers visant à améliorer aussi bien sa politique d’intervention que son cadre réglementaire pour une bonne gouvernance du secteur. Dans un souci de booster le secteur de la pèche, le gouvernement a pu réaliser des infrastructures tels que la construction de quais de débarquement modernes, l’aménagement d’aires de traitement et de transformation des produits de la pêche, la réalisation de complexes frigorifiques pour la conservation des produits halieutiques, a-t-il expliqué. Pour la prise en charge des doléances des acteurs de la pèche, le ministre soutient qu’il prendra en compte les recommandations des mareyeurs concernant la vulgarisation du décret d’application du nouveau Code de la pêche. En outre, l’aquaculture est l’une des priorités de l’agenda du ministère. Oumar Gueye n’a pas manqué de promettre le renforcement des moyens d’intervention des administrations des pêches et d’aquaculture et l’allocation des ressources budgétaires supplémentaires aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture pour une meilleure exploitation de leur potentiel.

Safiyatou Diouf

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *