Accueil / ACTUALITES / EDUCATION A ZIGUINCHOR : Le nombre d’analphabètes porté à 200.000

EDUCATION A ZIGUINCHOR : Le nombre d’analphabètes porté à 200.000

Bien que la région regorge de beaucoup d’intellectuels, Ziguinchor enregistre un nombre impressionnant d’analphabètes. Près de 200 mille sont répertoriés dans cette partie du pays. La révélation a été faite, ce jeudi, par Seydou Sané, inspecteur d’académie adjoint. C’était en marge d’une rencontre régionale sur l’alphabétisation et la promotion des langues nationales.

Sur le plan de l’éducation, la région de Ziguinchor a toujours été citée en exemple. Malgré cela, elle fait partie des régions qui enregistrent au Sénégal le plus d’analphabètes. Près de 200 milles personnes analphabètes ont été répertoriées dans la région méridionale. La révélation est de l’inspecteur d’académie adjoint de Ziguinchor. Seydou Sané prenait part, ce jeudi, à une rencontre régionale sur l’alphabétisation et la promotion des langues nationales. Selon M. Sané, ces résultats sont tirés d’une enquête faite en 2012 par l’inspection d’académie, avec le concours technique et financier de la coopération française et le programme alimentaire mondiale (Pam). Devant une délégation du secrétariat d’Etat à l’Alphabétisation et la Promotion des Langues nationales et de l’adjoint au gouverneur chargé du développement, l’Ia adjoint a tenté d’apporter des solutions à ce phénomène qui gagne du terrain à Ziguinchor. Selon Sané, il faut un enrôlement de 20.000 apprenants par an pour absorber ce gap dans la région. Un chiffre qui sera très difficile à atteindre. La cause, «l’académie enrôle, depuis 2012, seulement 900 apprenants par an», a déploré l’inspecteur. Les inspections de l’éducation et de la formation (Ief) de Bignona 1 et de Ziguinchor enrôlent, chacune, 300 apprenants par an, pendant que les Ief d’Oussouye et Bignona 2 réalisent une performance minimale de 150 apprenants par an.

Au Sénégal, le taux d’analphabétisme est de 54,6%, la région de Ziguinchor, à elle seule, fait 37,7%, selon le rapport définitif du recensement général de la population, de l’agriculture et de l’élevage réalisé en 2013 par l’agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). Ce taux d’analphabétisme cache des disparités dans le genre, avec 45,2%, pour les femmes et 31%, pour les hommes.

Abdourahamane DIALLO

 

À voir aussi

RIZICULTURE PLUVIALE : PLUS DE 160 000 TONNES PRODUITES EN 2016 À SÉDHIOU

Sédhiou,  (APS) – La région de Sédhiou a obtenu en 2016 une production de riz paddy …