eleves_college_senegal

Education : La « plus grande leçon du monde » expliquée aux élèves et aux enseignants

Une campagne de sensibilisation, de conscientisation et d’actions est menée auprès des populations pour l’atteinte des Objectifs pour le développement durable (Odd). C’est une initiative de l’Unicef, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale.

La mythique salle du Théâtre national Daniel Sorano a été transformée dans la matinée du 4 janvier 2016 en classe pédagogique. Les Objectifs pour le développement durable (Odd) ont ainsi été présentés au public, surtout aux jeunes dont des élèves. Pour rendre beaucoup plus compréhensible ce concept, la Direction de l’enseignement élémentaire a fait appel à une approche pratique, à savoir faire porter le message par les pédagogues qui, à travers une leçon de classe, essaient de s’approprier les Odd. Il s’agit de « la plus grande leçon du monde ».
En plus de cette animation, les artistes ont été également mis à contribution pour élargir le champ de sensibilisation. Les Odd font partie du nouveau programme de développement post-2015 intitulé « transformer notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030. Ils ont été annoncés en septembre 2015 par les Nations Unies ». A travers ses 17 objectifs, les Odd visent à rendre notre planète équitable, saine et durable d’ici à 2030. Pour y arriver, les jeunes doivent impérativement prendre connaissance de ces objectifs afin de pouvoir dès maintenant contribuer à leur réalisation. C’est toute la pertinence d’impliquer au départ le secteur de l’éducation, car c’est le lieu par excellence de formation du citoyen de demain.

Les jeunes, acteurs centraux

Dans son intervention, la représentante-résidente de l’Unicef à Dakar Laylee Moshri note que les Odd permettront d’achever la tâche entamée avec les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd). Selon l’agenda 2030, les enfants et les jeunes constituent des agents essentiels du changement et trouveront dans ces nouveaux objectifs l’aspiration qui leur permettra de mettre leur infinie capacité d’action au service de la création d’un monde meilleur.
L’Unicef a demandé aux jeunes d’être à l’avant-garde de ces Odd et d’être aussi engagés pour leur réalisation. Puisque « les résultats auxquels parviendra la communauté internationale profiteront aux jeunes qu’à aucune autre cible », a soutenu la représentante résidente de l’Unicef.
L’ambassadeur de la jeunesse mondiale, Ousseynou Camara, a, dans son intervention, réitéré la disposition et l’engagement de la jeunesse sénégalaise à travailler auprès du gouvernement pour la réalisation des Odd. Toutefois, il a tenu à plaider en faveur des objectifs 4 et 8 relatifs à l’éducation et à la jeunesse, afin d’assurer pour tous une éducation de qualité inclusive, équitable. M. Camara estime que la réalisation  effective de ces objectifs devra non seulement passer par une sensibilisation des enfants et des jeunes, mais aussi par une prise de conscience de la nécessité d’agir. Il a invité tous ses pairs à jouer un rôle de consultants, d’acteurs volontaires ou bénévoles, d’entrepreneurs sociaux ou encore de relais d’information auprès du gouvernement et des organisations pour la réalisation des objectifs.

SERIGNE MBAYE THIAM, MINISTRE DE L’EDUCATION : « Repenser les programmes et les méthodes d’enseignement »

Pour le ministre de l’Education nationale qui présidait la cérémonie, « la plus grande leçon du monde » sur les Odd n’est qu’un prétexte pour montrer l’urgence qu’il y a à repenser les programmes et les méthodes d’enseignement pour que les 17 objectifs soient atteints. Pour Serigne Mbaye Thiam, « il faut très tôt intégrer l’ambition de développement durable dans l’esprit des enfants ». Ainsi, en lançant  l’idée de « la plus grande leçon du monde », « on cherche à exhorter  et  à inviter les enseignants et les enseignantes du monde à préparer un plan de leçon où ils proposent des idées en lien avec les principes et les thèmes des Odd ».

Le Soleil

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …