Capture d’écran 2015-11-02 à 12.59.05

EDUCATION NATIONALE L’Etat veut des enseignants qualifiés sur tout le territoire

 « Un personnel enseignant fort pour des sociétés durables », c’est le thème de la Journée Mondiale de l’Enseignant célébré ce samedi. Le ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam a insisté sur la nécessité de faire des recrutements de qualité et de déployer des enseignants qualifiés sur tout le territoire.

La journée mondiale de l’enseignant a été célébrée ce samedi. Au cœur des débats a figuré la question du recrutement du personnel enseignant. Notamment dans le discours du ministre de l’Education nationale qui a insisté sur la mise à disposition d’enseignants dotés de qualifications requises sur tout le territoire national. Serigne Mbaye Thiam veut mettre les enseignants au cœur du dispositif concernant l’Objectif de Développement Durable 4 relatif à l’éducation.

Ainsi, le ministère de l’Education nationale travaille à mettre en œuvre une politique cohérente dont les dimensions : acquisition, relèvement du niveau de recrutement de l’enseignement de l’élémentaire, du préscolaire et du moyen secondaire, constituent le substrat. Le ministre de dire : ‘’le diplôme professionnel est devenu une exigence, dans la mesure du possible. Moins de vacataire sans diplôme professionnel, en un mot, mettre à la disposition du système des enseignants qualifiés’’.

‘’Tous les enseignants qualifiés ne peuvent pas se retrouver à Dakar’’

‘’Nous devons ensemble accentuer nos efforts pour que chaque école, chaque communauté, chaque enfant profite d’enseignants motivés, soutenus, qualifiés, dotés de qualifications requises, déployés sur le territoire national. Je l’ai dit aux organisations syndicales. Il y a une situation que notre pays ne peut pas continuer à vivre. Une situation dans laquelle, presque tous les enseignants qualifiés se trouvent à Dakar, dans les centres urbains, et ne se trouvent pas en zone rurale’’. Serigne Mbaye Thiam reste convaincu ‘’qu’aujourd’hui, la question de la mobilisation des enseignants est engagée et ouverte à l’ensemble des acteurs’’. ‘’Nous sommes conscients que la question relative au dispositif de motivation mérite d’être approfondie, comme du reste, c’est lié à l’autonomisation de l’enseignant’’, dit-il.

Dans la même veine, le ministre invite à l’accompagnement de la mise en œuvre, au renforcement de l’application Mirador (Management intégré des ressources sur une dotation rationnelle), afin d’assurer la promotion de l’éducation, en terme d’accès, de maintien et de performance, surtout en milieu rural. ‘’Entre cette année et l’année prochaine, notre pays va construire 5 CRFPE, pour le développement des ressources humaines. Je vous informe que le Sénégal va abriter l’institut de la francophonie en charge de l’éducation et de la formation des enseignants qui va être un centre d’excellence pour le monde francophone’’, indique Serigne Mbaye Thiam.

A la suite du ministre, Aliou Dansokho, président du comité du 05 octobre, s’est exprimé sur les échecs scolaires et universitaires. A ce propos, il a salué la décision du chef de l’Etat, issue des recommandations des assises, de relever le niveau du recrutement et la rigueur dans la sélection aux concours d’entrée. Le comité a aussi rendu hommage à la défunte Fatoumata Samba, ancienne syndicaliste du SUDES. D’autres enseignants et certains agents du ministère de l’Education nationale ont reçu des décorations. Le secrétaire général du ministère Baba Oussseynou Ly a été élevé à l’ordre national du Lion.

Enquête

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …