Accueil / Education / EDUCATION- LA COSYDEP ’’RASSURÉE’’ PAR LE DISCOURS DU CHEF DE L’ETAT

EDUCATION- LA COSYDEP ’’RASSURÉE’’ PAR LE DISCOURS DU CHEF DE L’ETAT

La Coalition des Organisations en synergie pour la défense de l’Education publique (COSYDEP) s’est dit ‘’rassurée’’ par la large part consacrée à l’éducation notamment à ’’l’importance de l’école publique’’ lors du message à la Nation du chef de l’Etat à la veille de la fête de l’Indépendance.

’’Nous avons suivi avec beaucoup d’attention le message du chef de l’Etat. Le temps accordé à l’éducation en général, à l’école publique en particulier et les efforts annoncés en termes de prise en charge des revendications des enseignants nous ont beaucoup rassurés’’, a souligné le Coordonnateur de la Cosydep , Cheikh Mbow dans un entretien avec l’APS.

Il a surtout salué l’engagement du chef de l’Etat à ’’soutenir l’école publique au bénéfice de tous les enfants’’, soulignant que ce ’’fort plaidoyer’’’ lancé par le chef de l’Etat en faveur de la revalorisation de l’école publique doit aujourd’hui contribuer à ’’apaiser le secteur’’.

’’Le message du chef de l’Etat annonce également des efforts pour satisfaire les revendications des enseignants. Pour l’intérêt de l’école, il faut que des actes concrets puissent suivre au niveau des services compétents ; le gouvernement est attendu à concrétiser le discours’’, selon Cheikh Mbow.

En effet, pour le coordonnateur de la Cosydep, les enseignants intégreront dans leur analyse le message du chef de l’Etat qui doit être un ‘’déclic’’ pour apaiser l’espace scolaire.

’’Jeunes et moins jeunes, nous savons tous ce que nous devons à l’école publique. Nous savons tous que l’école publique est le meilleur gage de l’égal accès de tous les enfants à l’éducation, sans considération de leurs origines sociales’’, a souligné le chef de l’Etat dans son discours.

’’Quand l’école publique est soumise en permanence à des perturbations, a ajouté Macky Sall, c’est le sort de nos enfants et le destin de la Nation qui s’en trouvent sérieusement hypothéqués’’.

Par conséquent, il a invité instamment tous les partenaires sociaux à prendre conscience des efforts déjà consentis et à travailler avec le gouvernement pour un système scolaire et universitaire performant, stable et apaisé.

Share This:

À voir aussi

Vente des épreuves du Bac : Tout a commencé en 2016

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire et requis le mandat de …

Vingt chefs religieux de Matam et de Podor formés sur les droits de l’enfant

(APS) Au total vingt imams et chefs religieux des départements de Matam et de Podor …