ACTUALITE

El Hadj Ndiaye : « Je ne vais pas faire faillite à cause de gens qui ne travaillent pas »

  • Date: 11 janvier 2013

Depuis le licenciement de certains de ses agents, le patron de la 2Stv s’est emmuré dans le silence, préférant ne pas répondre aux accusations de licenciement abusif. A l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée dans les locaux de son entreprise, El Hadj Ndiaye a fourni des explications sur les raisons qui l’ont poussé à virer ces agents.
D’après nos confrères du Quotidien, M. Ndiaye estime que « les journalistes Mody Gaye, Moustapha Ndoye, Oumy Ndoye et le technicien Pape Samba Wane ont commis des fautes graves. Ils sont coupables, à ses yeux, de s’être absentés pendant leur heures de travail alors qu’une note de service indiquait clairement que les agents devaient être à leur poste entre 9h et 18h ». « J’ai une entreprise privée, je ne suis pas l’Etat. Je ne vois pas où est le problème si je licencie quelqu’un. C’est des gens qui ont fauté et que j’ai renvoyés »a-t-il expliqué. Il a tenu à faire savoir que les justifications fournies par les fautifs n’ont pas convaincu c’est pourquoi ils ont été renvoyés. « J’ai une entreprise, je vais l’assainir » a-t-il dit. Il annonce, par ailleurs, qu’il ne compte pas s’en arrêter là, il va encore sévir s’ils y a des gens qui ne travaillent pas. « J’ai licencié quatre personnes, d’autres vont suivre. Je ne vais pas licencier à tort et à travers, mais je nettoie d’abord. S’ils ne travaillent pas, je ne vois pas pourquoi je les laisserai pour en licencier d’autres. Il y a des charges. Je préfère licencier des gens, leur payer leurs droits plutôt que de fermer les portes de l’entreprise à cause de personnes qui ne travaillent pas. Je ne vais pas faire faillite à cause de gens qui ne travaillent pas » a-t-il martelé.

REWMI.COM/NFG


Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15