Accueil / POLITIQUE / Election législatives- l’ancienne maire de Mermoz/Sacré-Cœur rejoint la mouvance présidentielle

Election législatives- l’ancienne maire de Mermoz/Sacré-Cœur rejoint la mouvance présidentielle

La coalition Benno Bokk Yaakar a enregistré une nouvelle arrivée. Il s’agit de l’ancienne maire de Mermoz-Sacré-Cœur et ancienne sénatrice. Mme Guèye, Aminata Sokhna Thiam, a déposé ses valises à la prairie marron-beige suite à une conversation qu’elle a eue avec le Chef de l’Etat.

Mme Guèye, Aminata Sokhna Thiam, ancienne maire de Mermoz-Sacré-Cœur et ancienne sénatrice, a quitté Bokk Gis Gis de Pape Diop pour rejoindre la mouvance présidentielle. Lors d’un meeting organisé hier, dans sa commune, elle est revenue sur les raisons de son départ de Bokk Gis Gis. « Nous avons organisé un meeting de soutien au Président de la République Macky Sall. J’ai décidé de le soutenir parce qu’il m’a appelé et on s’est parlé. C’est la raison pour laquelle j’ai pris mon mouvement « And Bokk Pass Pass » pour l’accompagner jusqu’en 2019 », a-t-elle dit. Sur une question de savoir pourquoi elle a laissé Pape Diop, elle rétorque que c’est suite à un constat qu’elle a fait. Etant donné qu’elle a eu à occuper des fonctions très importantes au sein du parti et qu’elle fait partie des membres fondatrices de Bokk Gis Gis, s’il y a des décisions qui se font au niveau de la plus grande instance sans qu’elle ne soit informée, ça peut amener des frustrations. Selon elle, c’est un manque de respect. Pour sa part, Abdoulahat Ndiaye, porte-parole du mouvement, est allé plus loin disant qu’ils étaient dans un parti politique et il y a eu des déconvenues. « C’est pourquoi nous avons décidé de sortir et aujourd’hui, nous comptons travailler avec le Président. Nous allons proposer des alternatives. Vous constatez qu’il y a une politique mise sur pied par le régime en place pour l’émergence du Sénégal. C’est pourquoi nous avons décidé de les accompagner en faisant des propositions. Mais nous ne sommes pas là pour être derrière qui que ce soit. Nous voulons travailler pour le changement. Et notre ambition, c’est de tout faire pour que la commune ne dépende plus de la commune de Dieuppeul », a dit Mme Guèye.

Cheikh Moussa SARR  

À voir aussi

Conclusions du dialogue national : L’opposition écarte Aly Ngouille

Après avoir obtenu gain de cause sur la délocalisation des travaux du dialogue politique, l’opposition …

Marche du 14 juin: «Aar li nu Bokk » écrit à Wade

La plateforme Aar Li Nu Bokk, composé de mouvements politiques et d’acteurs de la société …