ELECTIONS DES HCCT Medina Wandifa détaille les raisons de sa débâcle 

Médina Wandifa, située dans la nouvelle région de Sédhiou (département de Bounkiling), est  l’une des rares communes qui ont échappé des mains de la coalition présidentielle le Benno Bokk Yakaar, lors de l’élection  du 04 Septembre 2016, devant élire les membres du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT). Ainsi, du fait des querelles de positionnement constatées au sein de la mouvance présidentielle, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a fini par rafler la mise. Le jeune édile de la localité, Malang Séni Faty, qui continue de réclamer son ancrage dans l’APR, condamne par la même occasion ses frères de parti qui ont malicieusement trompé la vigilance du Président de la République, Macky Sall. A  en croire M. Faty : «Lors de l’élection du HCCT, l’Alliance Pour la République (APR) a investi un grand inconnu au bataillon, un émigré qui vit à Paris (France) depuis plus de 40 ans, en l’occurrence M. Ibrahima Cissé. Ce qui a été à l’origine de frustrations et autres tiraillements. Sur ces entrefaites, on est sorti du groupe pour mettre sur pied notre propre liste, l’Union des Conseillers de Bounkiling pour l’Emergence (UCE). Finalement, on était 3 listes contre le Pds. Ce qui a été fatal au parti présidentiel», s’est expliqué M. Faty qui clame la suprématie de ses partisans dans la localité : «L’opposition (le Pds) a gagné avec 207 voix, suivie de notre coalition dissidente (190 voix) et 106 voix pour le candidat de l’APR. Ce qui laisse dire mathématiquement que  la commune de Madina Wandifa est marron-beige. A vos calculettes », détaille-t-il. Le premier  magistrat de Madina Wandifa d’appeler tout le monde à resserrer les rangs de la cohésion pour de nouvelles victoires : «C’est dans l’erreur qu’on tire des leçons pour l’avenir. Son excellence M. Macky Sall mérite d’être soutenu et accompagné car, il est en train de propulser le Sénégal vers l’émergence. Partout, ses projets, somme toute porteurs, sortent de terre. Ici, dans notre commune, de gros efforts sont en passe d’être consentis au grand bénéfice des populations. Je veux parler du désenclavement, de l’adduction d’eau, des Bourses de Solidarité Familiale, de la CMU, pour n’énumérer que ceux-là

Abdourahmane DIALLO

Voir aussi

SITUATION POST-ELECTORALE EN GAMBIE La RADDHO ordonne Yayah Jammeh de « se conformer à la Charte africaine de la démocratie »

 La Rencontre africaine des droits de l’homme (RADDHO) n’est pas en reste. Elle exige Yayah …