Accueil / ECONOMIE / Électrification au Sénégal Huit centrales photovoltaïques de 17 MW livrées en juillet 2018

Électrification au Sénégal Huit centrales photovoltaïques de 17 MW livrées en juillet 2018

La société Vinci Energies a été retenue par la Senelec pour la réalisation de huit centrales photovoltaïques de 17 MW sur une période de 10 mois, pour alimenter les populations isolées du Sénégal.

Ce projet, financé par la banque allemande KFW et la Senelec, représente un investissement de 26,8 millions d’euros et dont la livraison est prévue en juillet 2018, selon un communiqué de Vinci Energies. Cette société est chargée de réaliser huit centrales photovoltaïques au Sénégal, d’une puissance totale de 17 MW, sur une période de 10 mois. « Nous sommes fiers d’accompagner le Sénégal dans la concrétisation de ses objectifs en matière de transition énergétique. Grâce à nos équipes présentes sur place, nous avons pu mobiliser les moyens et les compétences nécessaires à la réalisation de ce projet, qui sera exécuté dans un temps record de dix mois », explique Yves Meigné, Président-directeur général de Vinci Energies. Composées de 62 850 panneaux solaires, apprend-on de  cette société, ces nouvelles centrales seront réparties dans quatre grandes régions : les îles du Saloum et la région de Thiès, à l’Ouest du pays, de même  que dans les régions de Tambacounda et de Kolda à l’Est. Le Sénégal sera en mesure d’alimenter en électricité des sites très isolés et de diversifier son mix énergétique.

D’après  la source, la centrale de Thiès, directement reliée au réseau, aura une puissance installée de 15 MW. Les sept autres, de type hybride avec panneaux photovoltaïques et diesel, composées de batteries pour certaines, cumuleront une puissance totale de 2 MW. L’ensemble des centrales solaires produira en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 140 000 habitants et permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 18 919 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 135 millions de kilomètres parcourus par une voiture. En plus des panneaux solaires, les centrales seront associées à des groupes électrogènes et des batteries. La mixité de sources de production d’énergie et la réserve sur batterie permettront de pallier l’intermittence et donc d’assurer une alimentation continue en électricité. « Vinci Energies est un partenaire reconnu au Sénégal pour la réalisation clé en main de projets d’envergure tels que la centrale solaire de Bokhol, d’une puissance installée de 20 MW, livrée en janvier 2017, et la réalisation, en cours, des travaux électriques de la centrale solaire de Kahone de 21 MW », note  le communiqué.  Et de préciser que l’électrification est un enjeu clé pour le développement économique durable du continent africain, car il favorise l’accès aux services d’éducation et de santé, et plus généralement améliore la qualité de vie des populations.

Zachari BADJI

À voir aussi

Développement économique du Sénégal La jeunesse, une opportunité à saisir

La main d’œuvre jeune, âgée de 15 à 34 ans, va continuer de croitre au  …

Exécution des projets et programmes du Pse Le taux moyen compris entre 68% et 70% dans les régions

La  Plateforme des acteurs non étatique a publié, hier à Dakar, son rapport d’évaluation citoyenne …