SOCIETE

ÉLEGANCE, ÉTIQUETTE ET BIENSÉANCE Dans l’univers de nos Hommes publics

  • Date: 5 décembre 2015

Le Sénégal a ses Georges Clooney et Barack Obama. Des hommes à l’élégance sans pareille. Ils sont dans les affaires, la politique, le sport, la culture, etc. Des messieurs raffinés dans tous les sens. Du port vestimentaire au parfum haut de gamme, ils sont aussi à l’aise dans les habits traditionnels et les costumes. Ce qui démontre que derrière chaque grand homme, il y a une épouse attentionnée. Quant aux femmes sénégalaises, on en voit. On découvre à tous les âges, celles qui donnent l’envie de porter la «Abaya», le tailleur. Des dames qui sont des ambassadrices de la mode.

1449277101777
Le col d’une chemise, les mains, les yeux, les chaussures sont des baromètres en matière d’élégance. Si vous y ajoutez, le ventre non bedonnant, les joues tombantes, vous êtes devant un de ces « Georges Clooney ou Barack Obama » du Sénégal. Des messieurs qui se distinguent. Ils connaissent aussi les bonnes manières, l’art de bien s’asseoir, de déboutonner la veste en s’asseyant. Des règles que tous les hommes publics devraient connaître. Sans oublier la coupe de cheveux poivre sel ou mini black. Chez les femmes, on peut juste s’arranger et recevoir la golden de la mode et de l’habillement. Le soupçon de maquillage, la simplicité. Jamais de perruques. Juste un foulard, des tresses. Et c’est parti. Pour la grande randonnée dans l’élégance bien de chez nous.
Les Frères Abdoul et Cheikh Mbaye, de la classe, ils en ont. Et ils en ont à volonté. Abdoul et Cheikh Mbaye sont dans le Top ten. Que ce soit à l’occidental ou à l’africaine, ils dament le pion. Ils savent comment porter et harmoniser les chemises. Couleur pastel en parfaite concordance avec le costume. C’est selon. Quelque fois juste décontracté mais bien harmonisé. Un style qui rappelle le Bon chic bon genre des grands acteurs français, anglais. En public, ils ne s’assoient jamais n’importe comment. Comme certains qui pensent être dans leur salon.

1449277113699

Serigne Mbaye Thiam. Le ministre de l’Éducation nationale a toujours eu la fibre élégance dans son corps. On croirait qu’il a été au moins mannequin… du bon goût, des costumes très bien coupés. Pas trop grands, pas trop petits. Un monsieur qui tient beaucoup à sa ligne. À le voir, on sait que ce n’est pas un homme qui passe dix heures devant un bol de «soupou kandia». Avec ses deux épouses, on sait que Serigne Mbaye Thiam ne se plaint pas. Et qu’il n’a pas acheté sa paire de lunettes chez l’opticien de « Colobane ».
Abdoulaye Bathily. Il talonne de près le ministre de l’Éducation nationale. Le jallarbiste est à l’aise dans toutes ses tenues. Les costumes, les cafetans, toujours rien à lui reprocher. Et comme il bouquine tout le temps, il lui faut des lunettes de classe. Pour bien voir et se faire un look d’enfer. On aime les belles chemises bonbon ou couleurs fraîches. Et la classe dans la démarche.
Abdourahime Agne. Il ne porte pas son âge. Il a toutes ses dents. Et pas de prothèse… L’ancien ministre sous Wade a toujours eu du charme. Agne comme on l’appelle souvent connait l’alphabet de la mode. Tout lui va. On dira plutôt ; il a fait le bon choix vestimentaire. Porter ce qui lui sied. Et ne pas valser d’une mode à l’autre. Il a son propre style. British ou semi oriental. Regardez un peu comment il porte le look des pays asiatiques. Ces deux pièces avec un col qui ne donne pas de dermatoses… Et aux pieds, c’est mocassins pas en cuir. Daim ; velours…
Le Général Pape Abdoulaye Fall. L’ancien Cemga a choisi d’être toujours en tenue correcte et bien soignée. Ses parfums flottent toujours dans le salon d’honneur de l’aéroport. Des tenues qui portent l’empreinte du pressing et non des lingères. C’est normal ; l’uniforme fait le soldat. En treillis aussi, il dame le pion à tous ces jeunes qui bombent le torse. Il fait partie des vieux jeunes de l’armée. C’est sûr qu’en Chine, il a fait des miracles. Ce qui explique l’afflux massif vers le Sénégal.
Ismaila Lô. Le chanteur a non seulement une belle voix, mais de l’allure. Regardez un peu ces clips pour vous en rendre compte. Des panoramas pittoresques, un décor de cinéma. Iso Lô s’est vite imposé, en faisant la différence. Rien de farfelu. Il ne s’encombre pas. Comme s’il se rendait au carnaval de Rio. Et ce qui le rend toujours aussi charmant, c’est cette barbe. Mais toujours bien taillée. Aurait-il un conseiller en habillement, par hasard ? Bien sûr. Sa dame.
Saer Seck. L’homme d’affaires a lancé la révolution deux pièces. Plus ravageuse que la révolution industrielle. Certains l’imitent. Mais ils ont tout simplement été recalés, en voulant emprunter le style pakistanais. Haut comme trois pommes, le patron de l’institut Diambars rafle la grosse mise. Quelquefois, il se la joue, en pleine surface relax : polos griffés ou chemises africaines.
Ibou Diédhiou. Un journaliste présentateur qui fait plaisir à voir. L’un des rossignols du triangle sud sait qu’il doit donner une bonne image de la télé pour que les téléspectateurs ne pensent pas à un personnage d’horreur ou de nuit d’halloween. Regardez un peu le style vestimentaire d’Ibou. Même la couleur est parfaite. Affaire de professionnel …

Et vous les Dames…

1449277125587

Restons au triangle Sud, pour parler de la ravissante Seynabou Diop Sow. La présentatrice devrait revenir sur le petit écran. En France, jeunes et moins jeunes se la jouent serrée. Regarder, Nabou Diop Sow fait oublier les soucis, embouteillages ; turpitudes de la vie. Elle ne vous endort pas. Elle vous éveille avec ces grands boubous teints, ces tailleurs et son brushing comme une bonne Peul pour montrer que le Journal télévisé c’est une vitrine.
Nata Mbaye. Les auditeurs l’entendent sur la Rfm. Et ils ne peuvent deviner que cette journaliste est une beauté des îles. Et Monsieur son mari sourit toujours, comme pas possible. Soxna Nata pourrait être sur le plateau du soir parce que son style est bon. Jamais de maquillage dégoulinant, tresses, légère coupe, on n’a rien à dire. À la 94.0, elle s’impose. La grande dame des ondes.
Diatou Siby. L’ex Dg du Bsda figure toujours dans les pages de magazine parce que l’on aime ses tons sur tons. Des abayas sur mesure. Rose fushia, saumon, bleu, des couleurs qui mettent en valeur ses cheveux poivre et sel. Et savez-vous qu’une paire de chaussures démodées peuvent couler tous les patrouilleurs du monde. C’est ce que Diatou Siby a compris, pour toujours avoir à ses pieds, des sandales en brides ou simples. Avec des talons pas hauts. Pour ne pas ressembler aux équilibristes.
Viviane Ndour. La chanteuse a appris elle les paroles de la mode. Vivi est apparue une fois, simplissime. Un pagne paréo et un débardeur parce qu’il faisait chaud. Mais ce sont les motifs et la couleur qui ont donné de la valeur ajoutée à la tenue. Dans ses clips ou lors de ses apparitions, certes elle a une amie styliste, mais regardez bien, comment Vivi s’habille. Et ces chaussures font rêver. Pour elle, c’est talons hauts. Pour mettre en valeur aussi bien les jeans que les abayas.
Aida Ndiongue. À son âge, elle garde toujours le cap pour naviguer dans les eaux parfumées de la beauté. Aida, c’est son trait de bleu ou eye liner. Les tenues en soie fleuris ou unis et des bijoux qui ne donnent pas le torticolis. La grande responsable des libéraux a toujours été dans le tempo depuis qu’elle est toute jeune. Et que dire de son foulard toujours savamment négligé. Une Walo-Walo qui refuse. Et toujours ces parfums de star.
Soda Mama Fall. On ne connait pas son âge ; elle est toujours jeune. La diva de Sorano a bien fait de ne pas se lier d’amitié avec les produits éclaircissants. En voilage, en wax, en bazin, Soda est à l’aise. Pour rehausser sa beauté ; c’est sur le naturel qu’elle a misé. Le henné, le crayon noir. Pour ne pas suer et être toujours à l’aise quelque soit le temps.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15