SPORT

ÉLIMNATION DU SÉNÉGAL DES JO Regrettable !

  • Date: 14 décembre 2015

Ni le trophée, ni Rio. Les espoirs des Lionceaux, des dirigeants, brefs des Sénégalais se sont réduits en néant. Le Sénégal passe à côté de la plaque à la surprise générale malgré ses belles prestations. Effet d’un manque réel de réalisme dans les deux derniers matchs de la CAN U23, l’équipe de Serigne Saliou Dia peut s’en mordre les doigts. Le Nigéria lui sans être impressionnant, vainqueur de la finale devant l’Algérie continue sa moisson de médailles après la CAN U20 et le mondial U17.

Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Lions Olympique du Sénégal.  En cruel manque d’efficacité, comme face au Nigéria en demi-finale les moins de 23 ans sénégalais ont à nouveau déchanté, samedi, au stade Léopold Sedar Senghor. Dans un match pourtant maitrisé et dominé, les Lionceaux n’ont pas su trouver le chemin des filets dans la petite-finale qui les opposés aux Sud-africains. Pire, ils se sont inclinés aux tirs au but (3 tab à 1) après un score nul et vierge à l’issu des 90 minutes.
Le parcours ponctué d’efficacité et de succès sur l’Afrique du Sud (3 à 1), la Tunisie (2 à 0) et la Zambie (1 à 0) était donc trop beau pour être vrai.
Tout le monde les voyait déjà à Rio en 2016. Mais au finish, un retournement de situation spectaculaire. Les poulains de Serigne Saliou Dia ont montré un autre visage méconnu d’eux. Une inefficacité inexplicable qui les prive d’abord de remporter le trophée à domicile qui était à leur portée, mais aussi de se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques pour la 2ème fois successive.
Pour expliquer cette élimination douloureuse, le sélectionneur du Sénégal argue que son équipe manquait de chance. «Au premier tour, c’était notre fort mais depuis la demi-finale, on ne marquait plus, même si on s’est procuré plus d’occasions et des pénalty. Et ce sont les joueurs qui d’habitude marquer les penaltys qui ont raté leurs tentatives. On domine sans gagner. C’est çala cruauté du football».
Drôle de match. Malgré une domination territoriale évidente et une facilité technique largement supérieure, le Sénégal n’a pu faire mieux qu’un match nul (0-0). Les Sénégalais avaient pourtant eux un penalty mais Moussa Wagué a manqué de nouveau d’offrir aux siens un but qui aurait pu sceller le match.
Mais le candidat déclaré à libérer son public gâchait l’offrande, Moussa Wague voyant sa tentative détournée par Jody Jason February, le portier des Bafana-Bafana, avant qu’Ibrahima Sory Keita ne l’envoie sur la barre (73e).
Les Lionceaux dominaient les débats mais sans parvenir à trouver la faille, les coéquipiers de Pape Seydou Ndiaye retombaient dans leur travers habituels : le manque de réalisme. Par exemple, à bout portant, Mouhamadou Diallo butait sur le portier adverse (17e), puis Ismaila Sarr manquait le cadre à trois reprises (30e, 41e, 45e). En face, les Bafana-Bafana ont frôlé le hold-up mais Pape Ndiaye à son meilleur jour repoussait les assez rares tentatives sud-africaines.
Ainsi, le dernier ticket qui devait ouvrir les portes de Rio aux deux prétendants s’est donc joué à la séance fatidique des séances de tir aux buts. Le gardien Sud-africain qui avait déjà gagné une ascendance psychologique avec le penalty repoussé, mêlant et reflexes a stoppé trois des quatre tentatives sénégalaises. Et le Sénégal est resté à quai malgré les deux arrêts de son gardien Pape Seydou Ndiaye. L’Afrique du Sud s’est donc emparée de la 3e place de la CAN U 23 et par la même occasion du dernier ticket qualificatif pour les Jeux olympiques Rio 2016 et rejoignent Nigérians et Algériens qui se sont aussi battus pour le titre de champion.

Et le Nigéria confirme son année faste…

Décidemment, Léopold Sedar  Senghor a une pelouse sainte pour le Nigéria. Pour cette année 2015 en tout cas. Après le sacre à la CAN U20 au mois de mars dernier, c’est au tour de La Dream Team VI de remporter la CAN U23, sur les mêmes installations, en battant en finale l’Algérie, 2-1.
Le Nigeria a ouvert les hostilités très tôt grâce à un penalty signé Etebo à la 13e minute. Et ses supporters se voyaient déjà champions. Mais c’était sans compter sur un adversaire décidé à déjouer les pronostiques. Sans complexe, les Verts ne se démobilisaient pas et continuaient à pousser. Ils se voyaient récompensés sur un centre de Ferhat qui mettait Oduduwa à la faute et marque contre son camp (1-1, 31e). Mais les Fennecs ont encore cédé juste avant la pause lorsque l’intenable Etebo prenait de vitesse la défense pour ajuster un Salhi abandonné (2-1, 41e). L’occasion de revenir au score s’est présenté de nette manière dans un contre. Amokrane en tentant de reprendre le ballon centré par Ferhat, est déséquilibré par son vis-à-vis. L’arbitre siffle un penalty. Et Zinedine Ferhat, pourtant l’un des meilleurs algériens de ce match, voit son tir repoussé par le gardien nigérian comme il l’avait fait contre le Sénégal en demi-finale. C’était à la 67ème minute.  Le score en restera là jusqu’au coup de sifflet final. Le Nigeria qui succède au Gabon boucle une année extraordinaire et sera aux Jeux olympiques de Rio au Brésil, l’an prochain, avec l’Algérie et l’Afrique du Sud.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15