Insolites

Elle dépense son prêt étudiant en chirurgie esthétique

  • Date: 3 novembre 2015

19.700 euros (14.000 livres) lui étaient alloués pour ses études. Elle a préféré se faire refaire la poitrine et avoir des injections de botox.

Catherine Byrne, 22 ans à l’époque, a préféré considérer son prêt étudiant comme un « investissement pour l’avenir ». Mais pas comme on l’entend. Elle n’a pas privilégié sa culture, investi dans l’achat de livres ou de matériel pour ses études. Elle a investi l’argent dans une nouvelle poitrine, des injections de botox et de fillers.

Elle s’était inscrite à l’université. Après un mois, elle a abandonné toute intention d’étudier la psychologie à Londres. C’était un prétexte pour recevoir de l’argent. « Je savais déjà ce que j’allais faire de la somme », dit-elle au Sun. « Dès que l’argent a été versé sur mon compte, j’ai bloqué une date pour une augmentation mammaire à Londres et j’ai quitté l’université. Mes nouveaux seins m’ont permis de me sentir un million de fois mieux dans ma peau. » Elle ajoute: « Cela a confirmé ma volonté de dépenser cet argent pour des interventions esthétiques. »

Elle a ensuite investi dans des injections de botox et de collagène pour repulper ses lèvres. Elle a aussi dépensé cet argent dans des vêtements et l’achat d’une voiture neuve. « J’aurais gaspillé si j’avais dépensé cet argent pour des livres ennuyeux ». La jeune femme, originaire d’Essex, continue: « Je suis la seule qui a vraiment investi dans mon avenir parce que ma poitrine généreuse me rend plus heureuse chaque jour. »

7sur7.be

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15