Elle mendie, mais ne veut pas de petites sommes

Il s’agit d’une dame à la cinquantaine révolue, qui a pignon sur rue dans la cité Keur Gorgui. Mendiante, elle est d’un registre un peu spécial. Car, elle fait la manche mais ne prend pas toutes les sommes, ou en tout cas c’est avec des commentaires qui traduisent sa déception. Cela a été le cas ce lundi matin, lorsqu’un de nos collaborateurs a croisé son chemin. Alors qu’on lui remettrait 50 francs, elle a lancé un « khalass ». Ce qui suscité de l’indignation alentour.

Voir aussi

Quand une femme trompée souhaite une bonne année à son ex

« Graham, si elle est si bonne au lit, tu peux rester chez elle. » Depuis quelques …