Accueil / ACTUALITES / Elle offre 700 mille francs et autres dons à l’empire des enfants : Adama Paris au chevet des démunis

Elle offre 700 mille francs et autres dons à l’empire des enfants : Adama Paris au chevet des démunis

L’Empire des enfants de Dakar a bénéficié hier dune partie des recettes des actions de la promotrice du Fashion Week, Adama Paris. Une œuvre caritative accueillie à sa juste valeur par les pensionnaires de l’Empire. Et pour la bienfaitrice, il s’agit de contribuer à la réintégration des Talibé au sein de leur famille.

Source :
‘Je n’aime pas le système talibé-marabout. Je préfère donner ici à l’Empire des enfants que dans la rue’. Ces propos sont de l’initiatrice de l’événement Fashion Week, de la styliste Adama Paris. Elle s’est illustrée hier, à travers une œuvre caritative faite aux pensionnaires de l’Empire des enfants. Cette démarche humanitaire entre dans la tradition de sa structure et permet ainsi aux enfants de bénéficier d’une somme de 700 mille francs cfa, en plus de dons en nature (vêtements, boissons, lait, etc).

‘C’est la cinquième année consécutive que je fais don aux enfants que j’adore’, lance la patronne du label Adama Paris, Adama Amanda Ndiaye, visiblement satisfaite du geste accompli, à l’issue de la cinquième édition du Dakar Fashion Week, tenue du 10 au 14 juillet 2007. Cet élan de générosité ainsi concrétisée est une tradition qui s’inscrit dans la principale préoccupation de Fashion Week, celle de la réintégration des Talibé au sein de leur famille.

‘Ces enfants ne sont pas une fatalité comme le prétendent certaines personnes’, s’indigne le parrain de l’Empire, le musicien, Idrissa Diop, qui a permis à Adama Paris, de découvrir cet univers des enfants. ‘Et depuis lors, je suis attachée à ces enfants comme je l’ai toujours été pour ceux de mes frères et sœurs’, explique la styliste. ‘Les autres enfants ne valent pas plus que vous. Restez toujours sages et travailler comme vous l’enseignent vos encadreurs, car vous êtes aussi l’avenir de demain’, conseille-t-elle aux enfants. Aussi, elle promet de les initier à la couture, en plus de la confection des sacs qu’ils savent déjà fabriquer. L’idée est de les intégrer à un projet futur de défilé. ‘Applaudissez très fort pour Adama Paris !’, lance la directrice de l’Empire, Mme Anta Mbow, face à ces visages rayonnants de bonheur.

Par ailleurs, la promotrice du Fashion Week est revenue sur l’organisation de la cinquième édition, dont ‘le bilan est positif’. Revenant sur les impairs relatifs à l’absence du footballeur international, Zinedine Zidane, et de la Top Model, Naomi Campbell, la styliste déclare : ‘j’avais fait confiance à des gens qui m’ont donné leur parole, mais finalement le budget qui était prévu ne nous a pas permis d’assurer les titres de transport des invités’. Une déroute qui, avoue-t-elle, m’a permis de tirer des leçons. Mais elle avoue n’avoir jamais été animée par ‘l’intention de vouloir se servir de l’image de ces illustres personnes pour attirer les gens’.

[

À voir aussi

Go: la cicatrice de ‘’Tarik Karem’’

Dans l’affaire Tariq Ramadan, accusé de viol sur deux femmes, normalement ce n’est pas d’une …

Le communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 21 février 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 21 février à 11 …