23 août, 2014
Accueil » Insolites » Elle vit depuis un an dans un arbre pour sauver une forêt
Elle vit depuis un an dans un arbre pour sauver une forêt

Elle vit depuis un an dans un arbre pour sauver une forêt

Son nom vous est sûrement inconnu, mais Miranda Gibson ne passe pas inaperçue en Australie. Depuis un an, cette militante de 31 ans vit sur une plateforme installée sur un arbre. Son objectif? Faire plier le gouvernement australien afin qu’il protège la forêt de Tasmanie des exploitants forestiers.
Suspendue par des câbles à 60 mètres au-dessus du sol, la jeune femme compte bien rester là-haut le temps qu’il faudra. Même si sa famille et ses amis lui manquent, pas question pour elle de renoncer à son combat. Et sa détermination commence à faire parler d’elle. Des musiciens comme Nick Cave, John Butler et Blue King Brown, viennent de lui témoigner leur soutien.

Car passer une année de sa vie pour sauver l’avenir d’une forêt n’est pas monnaie courante. « Ça a été une expérience incroyable et unique » confie-t-elle à News.au. « C’est un long et dur chemin, mais le plus triste dans cette histoire, c’est que je suis encore obligée de rester ici car la forêt n’est toujours pas protégée et je ne sais pas combien de temps je vais encore rester ici ».

Sur sa plateforme, il n’y a pas grand chose. Juste un compost qui lui sert de toilette et un petit panneau solaire pour qu’elle puisse consulter son téléphone et son ordinateur. Elle reçoit parfois des visites et des gens lui apportent de quoi manger, mais pour le reste, Miranda vit seule. « L’une des choses les plus difficiles, c’est l’isolement, l’éloignement de ma famille et de mes amis. J’ai hâte de descendre et de passer du temps avec eux ».

Quitter son arbre? Elle n’y pense pas vraiment car « si vous y pensez tout le temps, rester devient invivable ». En attendant, pour s’occuper et pour que les gens comprennent sa démarche, elle relate ses aventures sur son blog: de la forêt recouverte de neige aux oiseaux et animaux sauvages. C’est là aussi qu’elle reçoit du soutien des quatre coins de la planète.

Pour le moment, aucune décision assurant la protection de cette forêt n’a été prise.

7sur.be