Accueil / ECONOMIE / Emploi : Plus de 66.000 de contrats de travail enregistrés en 2018

Emploi : Plus de 66.000 de contrats de travail enregistrés en 2018

66.043 contrats de travail ont été enregistrés en 2018, contre 56.328 en 2017. La révélation est du Ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions. Samba Sy présidait, hier jeudi, à Saly Portudal, l’atelier d’évaluation des activités de 2018 et de validation des Plans de travail annuels (PTA) de 2019.

 Le Ministre Samba Sy a révélé que 66.043 contrats de travail ont été enregistrés en 2018, contre 56.328 en 2017. Il s’exprimait en marge de la cérémonie de démarrage des travaux de l’atelier d’évaluation des activités de 2018. Quelque 4189 établissements ont été contrôlés en 2018 contre 2557 en 2017, a ajouté M. Samba Sy, repris par l’APS. Il ajoute que 311 déclarations d’accidents du travail ont été reçues, ainsi que 997 déclarations annuelles de la situation de la main d’œuvre. Dans la même période, 284 élections de délégués du personnel ont été organisées. « Nous pouvons ainsi noter que la tendance à la hausse des contrôles des entreprises, amorcés depuis ces dernières années, participe au respect de la législation du travail et à la lutte contre l’évasion fiscale », a déclaré le Ministre.Samba Sy.

Il a également profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage aux inspecteurs du travail et de la sécurité sociale, qui « ont accompli un travail remarquable durant l’exercice 2018». En matière de négociation collective et de relations professionnelles, des résultats importants ont été obtenus, notamment la revalorisation du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) et du Salaire Minimum Agricole Garantie (SMAG), la signature de conventions collectives dans les secteurs de l’enseignement, de la presse et de la sécurité privée, a salué Samba Sy. Dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail, il a été enregistré 1493 déclarations d’accidents du travail et maladies professionnelles en 2018, contre 1955 en 2017.

« Pour ce qui est des pensions de retraite servies à l’Institution de prévoyance retraite au Sénégal (IPRES), l’année 2018 a été le couronnement de la mise en place effective de la pension minimale», a souligné Samba Sy. En matière de relations avec les institutions, il a salué la bonne couverture, par les agents de la Direction des Relations avec les Institutions (DRI), des travaux de l’Assemblée nationale, particulièrement durant les sessions budgétaires, du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) et du Conseil économique, social et environnementale (CESE). Pour terminer, il a insisté sur les initiatives heureuses de formation et de renforcement de capacités des attachés parlementaires et des points focaux des départements ministériels sur le rôle et le fonctionnement des institutions, qui sont également à mettre à l’actif de la DRI.

MADA NDIAYE

 

À voir aussi

ODD :Le monde n’atteindra pas les cibles énergétiques d’ici 2030

Malgré les progrès significatifs accomplis ces dernières années, le monde n’est pas sur la bonne …

Environnement: L’Union européenne planche sur une taxe kérosène

Une étude commandée par la Commission européenne recommande de taxer le kérosène des avions, à …