Accueil / ECONOMIE / Emploi verts Une ligne de financement destinée aux jeunes

Emploi verts Une ligne de financement destinée aux jeunes

Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) a organisé, hier, une rencontre sur l’emploi des jeunes. Une occasion pour le coordonnateur du PACEV, Baba Dramé, d’annoncer la mise en place d’une ligne de financement vert, dans le but d’aider les jeunes à réaliser leurs projets.

Le Pacev va mettre en place une ligne de financement vert qui a pour objectif d’accompagner les jeunes qui veulent mettre en place leurs projets. La ligne de financement vert est un mécanisme d’appui qui permettra de financer une partie du projet des jeunes et le reste se fera sous forme de crédit. L’argent remboursé permettra de financer d’autres jeunes », a déclaré Baba Dramé, coordonnateur du programme.

Selon lui, les activités ont été déjà commencées au niveau du PACEV. Maintenant, la mise en place de la ligne de financement n’est pas encore effective parce qu’ils attendent un financement du Fonds pour l’environnement mondial qui doit leur permettre de mettre en place le mécanisme. «Notre objectif, c’est véritablement de transformer les défis environnementaux en opportunités de création d’emplois verts pour les jeunes», a-t-il fait savoir.

Ainsi, le coordonnateur du PACEV de noter que cette rencontre initiée par le CNJ permettra aux jeunes de voir tous les projets et programmes que le gouvernement du Sénégal et les autres partenaires ont mis en place pour les accompagner. «Le Pacev est en train de promouvoir l’emploi vert. C’est un emploi qui permet d’améliorer la protection de l’environnement, la gestion rationnelle des ressources naturelles», dira M. Dramé. Il ajoute que ce sont des opportunités pour monter des projets et mobiliser la jeunesse autour de ces projets pour leur permettre de contribuer à résoudre ces problèmes tout en gagnant leur vie.

Cependant, M. Dramé de souligner que c’est d’abord et avant tout un emploi décent parce qu’il permet à celui qui l’exerce d’avoir les revenus qui lui permettent de se prendre en charge et de prendre en charge sa famille. «Depuis qu’on a démarré nos activités, on a ciblé le Conseil national de la jeunesse comme partenaire, d’autant plus que parmi nos cibles, figure la jeunesse parce que le problème de l’emploi vert et de l’emploi tout court interpelle la jeunesse », a-t-il laissé entendre.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Ce le Pm Dionne demande aux experts-comptables

L’Ordre national des Experts-Comptables et Comptables agréés (ONECCA) du Sénégal, a depuis hier accueilli la …

Pauvreté dans le monde: Le taux devrait s’établir à 8,6% en 2018

Le taux mondial de pauvreté est tombé au niveau sans précédent de 10% en 2015, …