Accueil / Education / Employabilité des étudiants- La faculté des Lettres lance 6 licences professionnelles

Employabilité des étudiants- La faculté des Lettres lance 6 licences professionnelles

La Faculté des Lettres et Sciences humaines (Flsh) de l’Ucad a lancé, hier, six licences professionnelles qui portent sur le management des territoires, la gestion des patrimoines, la criminologie, les métiers du livre, la traduction et la communication et le management social.

La Faculté des Lettres et des sciences humaines veut se débarrasser de cette étiquette de faculté à enseignement fondamental, littéraire, voire spéculatif. En effet, la Flsh a fait le pari d’adopter un nouveau modèle d’apprentissage fondé sur l’articulation des contenus et des méthodes d’enseignement adaptées aux besoins socioéconomiques du pays et sur l’ouverture de l’espace universitaire au monde du travail. Ainsi, propose-t-elle de nouveaux profils de sortie, en adéquation avec les métiers et les compétences requises. C’est ainsi qu’elle a lancé hier six licences professionnelles qui portent sur le management des territoires, la gestion des patrimoines, la criminologie, les métiers du livre, la traduction et la communication et le management social. ‘’La mise en place de formations professionnelles à la Faculté des Lettres et sciences humaines s’inscrit dans un contexte global de réformes de l’Enseignement supérieur du Sénégal’’, a expliqué le professeur Alioune Badara Kandji, par ailleurs assesseur de la Flsh. A l’en croire, la formation professionnelle se justifie également dans un monde où la gestion de l’environnement, de la sécurité et de la communication, l’accès à l’information, sont, aujourd’hui, des enjeux majeurs de société. « Ces deux orientations sont désormais les principaux fondements de l’offre de formation (contenus et méthodes d’enseignement, carte universitaire)’’, a-t-il dit. Les enseignements vont démarrer en février et seront étalés sur une durée de neuf mois, dont six en formation théorique et trois mois de pratique’’. A signaler que la Faculté des Lettres et Sciences humaines a jusqu’aujourd’hui une offre de formation professionnelle limitée en Licence (offerte seulement par l’ILEA), alors qu’elle reçoit, chaque année, plus de 10 000 bacheliers orientés dans les filières classiques.

M BA

À voir aussi

Enseignement supérieur  : vers un accord-cadre entre Dakar et Conakry

Le Sénégal et la Guinée vont mettre en place un accord-cadre de partenariat pour que …

« Les greves cycliques des enseignants cachent d’autres crises »

Pour donner son appréciation de la situation actuelle de l’éducation nationale marquée par des grèves …