En croisade contre la pauvreté, la Sonatel injecte une somme de 273 millions dans la région de Kaffrine

Des infrastructures sociales de base, d’un coût de 273 millions de francs CFA, ont été réceptionnées à Kaffrine, dans le cadre d’un projet pilote mis en œuvre par la Société nationale des télécommunications (Sonatel), a constaté  nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise. Ces infrastructures ont été inaugurées lors d’une cérémonie officielle présidée par le directeur général de la Société nationale des télécommunications (Sonatel), Alioune Ndiaye, et le préfet de Birkilane Amadou Lamine Guissé. Elles consistent en un poste de santé et en une école élémentaire franco-arabe (six classes entièrement équipées en table-bancs), en attendant un système d’énergie solaire. L’établissement scolaire réceptionné comte un bloc latrine, un bloc administratif, un bureau équipé et un mur de clôture pour protéger les enfants, indique un document de présentation remis aux journalistes. Ce projet  village-orange  a permis  de disposer de son premier poste de santé qui devrait contribuer à améliorer l’accès et la prise en charge médicale des populations de cette localité, des femmes enceintes en particulier. Entièrement équipé par la Fondation Sonatel, le nouveau poste de santé est mis à la disposition des populations sous la responsabilité d’une infirmière chef de poste  secondée par cinq agents. Il  comprend une infirmerie avec bureau de consultation, une salle de soins, une salle de pansement, un hall d’attente, deux salles d’observation, un dé de pharmacie et des toilettes, indique le même document de présentation. La partie maternité est dotée d’une salle d’accouchement et d’un espace pour nouveau-né et des toilettes. Un logement pour l’infirmier chef de poste a été également construit près du poste de santé.  Selon le Dg de la Sonatel, la réalisation de ce projet contribuera à l’amélioration des conditions de vie des couches les plus vulnérables, les plus défavorisées, de cette zone du Sénégal. « Parmi ces couches vulnérables, nous avons les enfants et les femmes qui faisaient des kilomètres pour aller à l’école ou dans des structures sanitaires », a t-il  déclaré , signalant que le démarrage de la phase-pilote du projet « village orange » coïncide avec les trente ans d’existence de la Sonatel. Il est prévu, pour le compte de ce projet, des réalisations additionnelles, dont un système d’énergie solaire pour alimenter en électricité les équipements du poste de santé et de l’école franco-arabe. Un forage sera construit également pour faciliter l’accès à l’eau potable, liquide rare et la réalisation d’une route reliant le village à la route nationale pour son désenclavement. Ce projet a été mis en œuvre en collaboration avec les ministères de la Santé et de l’Action sociale et celui de l’éducation nationale.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

SPOLIATION DES TERRES PAR SENEGINDIA La LD interpelle Macky

Le Secrétariat Permanent de la Ligue Démocratique est revenu, hier sur l’affaire des terres de …