images

En Direct du Palais de justice- Fin de la lecture de l’ordonnance, l’audience est suspendue jusqu’à demain

 REWMI.COM- Après une suspension de 45 jours, pour permettre aux avocats commis d’office de mieux prendre connaissance du dossier, le procès de Hissein Habré va reprendre d’une minute à l’autre. L’ancien Président tchadien est actuellement dans la cave du palais de justice de Dakar. La salle 4 qui abrite l’audience est à moitié remplie. Les avocats commis d’office (Mes Mounir Balal, Mbaye Sène ) sont dans la salle. Les juges des chambres africaines extraordinaires ne se sont pas encore signalés. Un dispositif sécuritaire comme lors de l’ouverture est noté. Restez avec votre site pour suivre en direct et en intégralité les minutes du procès.

18h : Fin de la lecture de l’ordonnance par le greffier, le procès a été suspendu jusqu’à demain mardi à 9 heures.
14h 35mn Reprise du procès. Le greffier poursuit la lecture de l’ordonnance
12h40mn Le procès est suspendu. Il reprend à 14 heures
12h 20mn- La lecture par le greffier de l’ordonnance qui fait 187 pages se poursuit encore.
11h 05mn Reprise du procès-  Le procès verbal de l’huissier Malick Fall indique que Hissein Habré refuse toujours de comparaître, et même de prendre connaissance de l’acte. Ainsi, le juge des chambres africaines extraordinaires a-t-il décidé de conduire de force l’ancien Président tchadien devant les chambres. Le juge a donné ordre au directeur de la prison du Cap manuel de conduire Habré devant les juges. Finalement, Habré a été conduit de force et sa famille se manifeste arguant : « arrêtez cette mascarade. Bande de corrompu ». Habré est actuellement assis sur sa chaise tout de blanc vêtu avec toujours le visage non découvert. Il déclare depuis sa chaise : « Cet organisme est illégal, hors la loi ». Certes, rétorque le président de la chambre, mais il est chargé de vous juger. Que vous soyez consentant ou pas, force reste à la loi. Habré poursuit : « A bas l’impérialisme ». L’audience se poursuit avec la lecture de l’ordonnance. Habré demande au greffier qui est en train de lire l’ordonnance de se taire. « Ce sont des mensonges », dit-il. Plusieurs membres de la famille de Habré ont été expulsés de salle pour trouble.
09h 37mn Les juges ont pris une nouvelle ordonnance et l’huissier Me Malick Sèye a été commis par la chambre pour servir une sommation à Habré de comparaître immédiatement. L’audience est suspendue pour 20 mn à cet effet.
09 h 35mn Le parquet général a formulé une demande pour que l’accusé comparaisse conformément au souhait de la partie civile. les avocats commis d’office s’en rapporte.
09h 32mn Les avocats de la partie civile ont indiqué que l’accusé doit comparaitre et à visage découvert. Parce qu’au Tchad, les gens se demandent si c’est le Président Habré en personne qui avait comparu lors des deux premières audiences.
09h 30mn Le directeur de la prison rapporte que l’accusé qui est dans la cave ne veut pas comparaitre devant les chambres et l’audience se poursuit sans Habré. Les parties donnent leur avis sur la non comparution de Habré
Les avocats de Hissène Habré sont au nombre de deux pour l’instant. Seuls Mes Mounir Balal et Mbaye Sène sont présents; Me Abdou Ngingue est absent. 
09h 10mn – les juges des chambres africaines extraordinaires font leur apparition dans la salle  
Par Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …