Accueil / ACTUALITES / En route vers le sommet de… l’Etat, Karim Wade devra marcher sur des cadavres

En route vers le sommet de… l’Etat, Karim Wade devra marcher sur des cadavres

Les ambitions de Karim Wade pour le fauteuil présidentiel se précisent de plus en plus. Dernier acte d’une trame qui n’a pas encore révélé tous ses secrets : la transformation du slogan ‘Génération du concret’ en une association déclarée et légalement reconnue. A n’en pas douter, cette structure sera le principal était sur lequel va s’appuyer Karim Wade pour atteindre les cimes de l’Etat. L’atteindra-t-il ? Il lui faudra inéluctablement ‘marcher sur les cadavres’ de certains caciques du Pds, mais aussi du landernau politique, en général.

Source : Walfadjri
La réconciliation, scellée à Diourbel, entre Macky Sall et Aminata Tall n’est pas à circonscrire dans le contexte réducteur de la campagne électorale qui nécessite, certes, une union des forces pour vaincre les adversaires de la ‘coalition Sopi’, mais aussi et surtout pour relever le défi de la participation que l’opposition boycotteuse a lancé au président Abdoulaye Wade. La vérité non avouée que cachent ces retrouvailles, selon une source proche du Pds, ‘c’est que le Premier ministre et le maire de Dioubel veulent barrer la route à Karim Wade dont les ambitions pour le palais sont de plus en plus affirmées’. S’unir ou disparaître, tel semble être l’impératif qui s’impose aux caciques du Pds dont l’idée de se ranger derrière le fils du président de la République n’agrée guère. Pour les autres qui acceptent, d’emblée, de constituer le tapis sur lequel Karim Wade va marcher pour aller vers le sommet de l’Etat, la question ne se pose pas. Le jeune prince compte, d’ailleurs, dans ce dernier lot, beaucoup d’affidés au sein de l’Etat. Et Karim Wade n’en manque pas, non plus, selon nos sources, au niveau de certaines sphères insoupçonnées de l’opposition.

Mais Macky Sall et Aminata Tall devront, dans la dynamique unitaire, élargir l’assiette de leur ‘union sacrée’ à certains responsables libéraux considérés comme des tireurs embusqués et qui n’ont pas encore dit leur… premier mot dans le scénario qui se dessine devant eux. Il s’agit – et la liste est loin d’être exhaustive – de Lamine Bâ, Ousmane Ngom, Ousmane Masseck Ndiaye, Cheikh Tidiane Sy. Ces gens-là, Karim Wade devra marcher sur leurs cadavres pour arriver à la magistrature suprême parce qu’ils ne lui feront pas de quartiers.


À voir aussi

Avenue Cheikh Anta Diop: Les étudiants bloquent la circulation

Remous à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Les étudiants qui réclament le paiement …

Audience de l’Apr Podor au Palais: Me Moussa Diop boude

Le directeur général de Dakar Dem Dikk n’a pas participé à l’audience que le président …