ECONOMIE

En visite dans la banlieue- Le ministre de la pêche plaide pour la revalorisation du secteur de l’aquaculture

  • Date: 13 août 2015

Le ministre de la pêche Omar Guèye plaide pour la revalorisation du secteur de l’aquaculture. Selon lui, ce secteur contribue à l’amélioration de l’économie sénégalaise. Le ministre a fait cette déclaration en marge de la cérémonie de remise des diplômes aux sortants de la promotion 2015 du Centre National de Formation des Techniciens des Pêches et de l’Aquaculture. Omar Gueye de rappeler que « le président de la République accorde une importance capitale à la pêche et à l’aquaculture, leur assignant un rôle central dans la création de richesses et d’emplois, dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE) qui est l’unique référentiel des politiques de développement économique et social de notre pays ». Une trentaine de récipiendaires ont reçu leurs parchemins. Le thème choisi est : « contribution au développement de l’aquaculture ».

Le ministre Omar Gueye a fait savoir qu’« il est opportun d’interpeller les différents acteurs, confrontés à des problématiques majeures, pour hisser la production aquacole à un stade de balbutiement, au niveau des objectifs. Il s’agit des institutions de recherches et de formations, des structures d’encadrement et de vulgarisation des fermiers, des entrepreneurs. L’absence de compétences suffisantes et de technologies adaptées, est un véritable handicap pour les producteurs, dans la mesures où cela réduit leur productivité et les empêche de jouer pleinement leur rôle économique ». Selon le ministre, « l’importance stratégique de la recherche et la formation est évident pour faire face aux enjeux et aux objectifs recherchés pour l’amélioration du secteur de l’aquaculture. Celles-ci, permettent de modifier le rapport des acteurs au changement, à l’innovation et à l’émergence et d’améliorer leur productivité et leur employabilité d’oû la nécessité de construire une articulation positive entre la recherche et l’emploi pour impulser le développement de l’aquaculture».

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15