Accueil / ACTUALITES / Encore des ennuis judiciaires pour L’Obs, le journal de You

Encore des ennuis judiciaires pour L’Obs, le journal de You

Le verdict du procès opposant Hadmed Khalifa Niasse au quotidien l’Observateur sur l’affaire des tracteurs libyens, est finalement tombé. Six mois assortis du sursis, 10 millions de dommages et intérêts, la contrainte par corps au maximum et la publication de la décision dans les journaux de la place. C’est la peine que le tribunal correctionnel a prononcée contre le dirpub de l’Obs Aliou Ndiaye et l’auteur de l’article Harouna Fall.
C’est à l’audience du 22 mars dernier que l’affaire opposant Ahmed Khalifa Niasse au quotidien d’informations générales l’Observateur a été jugée et mise en délibéré pour hier.

Source : L’Observateur
Pour rappel, c’est suite à une polémique autour d’un détournement supposé de tracteurs libyens et dont l’organe de presse avait parlé à la Une de l’une de ses éditions. Par ailleurs, il avait cité le président Khadafi, le ministre Farba Senghor et le requérant Hadmed Khalifa Niasse comme étant au centre de l’affaire. Dans le corps de l’article en question, le journaliste Harouna Fall avait donné les détails de cette affaire. Les fameux tracteurs provenaient du président Libyen Khadafi et étaient destinés aux populations de Sandiara. Mais les tracteurs n’arriveront pas à destination et le chef de l’État en sera informé. Très remonté, il a voulu rompre les projets de la Libye pour le Sénégal. Toujours selon les écrits du journaliste, l’ambassadeur itinérant auprès du chef de l’État, pour éviter un incident diplomatique a entrepris un voyage d’urgence en Libye avec dans ses bagages, le film de la cérémonie de remise de deux tracteurs aux paysans de Sandiara. Ses propos seront d’ailleurs confirmés par le ministre Farba Senghor et le président de la communauté rurale de Sandiara. Toutefois, Ahmad Khalifa Niasse a estimé qu’il a été atteint dans son honneur, étant donné qu’il est un proche collaborateur du chef de l’État, de plus un chef de parti politique. Ainsi il a entamé une procédure judiciaire contre Aliou Ndiaye en sa qualité de directeur de publication et Harouna Fall comme auteur de l’article. À l’issue du procès, l’ambassadeur avait sollicité un dédommagement de 10 milliards. Et les mis en cause qui avaient reconnu les faits, ont déclaré n’avoir fait que leur travail. C’est-à-dire qu’ils ont reçu une information qu’ils ont vérifiée de la meilleure manière qui soit et l’ont publiée, sans chercher à nuire à personne. Le représentant du ministère public qui siégeait lors de cette séance avait requis 6 mois ferme contre chacun des prévenus, après avoir notifié que le délit de diffamation était constant. L’affaire qui a été mise en délibéré, a finalement été vidée dans la matinée d’hier. Six mois assortis du sursis, 10 millions à verser au requérant Hamed Khalifa Niasse, la contrainte par corps au maximum et la publication de la décision à venir dans les journaux de la place à 100 F. C’est la sanction qui a été prise contre le quotidien l’Observateur.


À voir aussi

Macky divise les étudiants

Le sit-in suivi de la marche des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar …

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …