Accueil / SOCIETE / ENERGIE- 29,3 millions d’Africains pour accéder à l’électricité d’ici à 2020

ENERGIE- 29,3 millions d’Africains pour accéder à l’électricité d’ici à 2020

Dans la droite ligne de ses priorités de développement déclinées dans son programme pour éclairer l’Afrique et la doter en énergie, la Banque africaine de développement compte raccorder 29,3 millions d’Africains à une source d’énergie électrique d’ici à 2020.

« La Banque africaine de développement est aujourd’hui à la pointe des investissements dans les énergies renouvelables en Afrique et nous prévoyons de raccorder 29,3 millions de personnes à l’électricité entre 2018 et 2020 », a fait savoir Akinwumi Adesina, le président de la Banque, lors du  30e  sommet  de l’Union africaine. « Rien que l’an dernier, notre soutien a permis d’offrir à 3,8 millions d’Africains un accès à l’électricité », a-t-il précisé. En effet, cette institution financière compte relever ce défi visant à soutenir la croissance inclusive et la transition vers une croissance verte en intensifiant l’investissement et en mettant l’accent sur cinq grandes priorités, appelées le Top 5 ou en Anglais « High-5 », à savoir éclairer et fournir de l’énergie à l’Afrique, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique, et améliorer la qualité de vie des Africains. A cette occasion, le président de la BAD a invité le Secrétaire général des Nations-unies à se joindre à lui pour appuyer le Fonds vert pour le climat et le Fonds pour l’environnement mondial. Ceci permettra de renforcer leur appui en faveur du co-paiement des mécanismes d’assurance liés aux risques climatiques pour les pays d’Afrique vulnérables. Car, poursuit-il, ces Etats africains, durement touchés par le changement climatique, ont des difficultés à trouver des fonds pour payer leurs primes d’assurance. A cet effet, la Banque a intensifié son action en ce domaine et aidera les pays africains à payer leur assurance contre les catastrophes naturelles. Elle prévoit de fournir 76 millions de dollars américains en 2018 pour le paiement de leurs primes d’assurance, les pays concernés apportant 31,5 millions et la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC par sigle anglais) 16 millions. Plus de 20 pays se sont dits intéressés par cette initiative appuyée par la Banque. Ainsi  la BAD s’est également engagée à tripler ses financements climatiques pour que celle-ci représentent 40% des nouvelles approbations de projets d’ici à 2020. Celle-ci déploie des programmes et des actions visant à lutter contre la fragilité et à renforcer la résilience face au climat.

Zachari BADJI

À voir aussi

Autoroute à péage: Un homme meurt, la tête écrasée

Encore une victime sur l’Autoroute à péage. Un homme a été mortellement fauché, hier, sur …

Viviane déboutée et paie 200 millions

L’ancienne Première dame Viviane Wade qui avait saisi la Cour suprême contre la société d’assurance …