Accueil / FAITS DIVERS / ENGROSSÉE PAR SON PETIT AMI Sagar Dia étrangle son bébé et le jette dans un camion d’ordures
Tribunal de Dakar (Photo Amadou Dème Rewmi.com)

ENGROSSÉE PAR SON PETIT AMI Sagar Dia étrangle son bébé et le jette dans un camion d’ordures

Il faut vraiment être sadique pour commettre de tels faits. Engrossée par son petit ami, Sagar Dia a étranglé le bébé à la naissance, l’a mis dans une valise après sa mort, avant de le déposer dans un camion d’ordures. Présentée, avant-hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour infanticide, elle risque 10 ans de travaux forcés.

S’agissant des faits, c’est dans la nuit du 27 au 28 mars 2013 que des récupérateurs d’ordures de la décharge de Mbeubeuss, sise à Yeumbeul, ont découvert le corps d’un nouveau-né sans vie à l’intérieur d’une valise. C’est dans ces circonstances qu’ils ont alerté les éléments du commissariat de Malika. Où étant, les éléments de police ont récupéré le corps pour le déposer à la morgue de l’hôpital Le Dantec. Une autopsie effectuée a révélé que le bébé est mort à la suite d’une fracture de son rachis cervical. L’homme de l’art a aussi décelé la présence d’excréments sur ses parties anales. L’enquête menée avait permis de remonter jusqu’au conducteur du camion, en l’occurrence le nommé Mamadou Tall. Ce dernier a déclaré que ce n’est pas au cours de son trajet que le colis a été déposé à l’intérieur dudit camion et que ces faits ont été commis dans son quartier où il avait garé son camion la veille des faits. Revenu au quartier, le conducteur a été informé que l’auteur présumé des faits serait la dame Sagar Dia qui s’apprêtait à prendre la fuite en direction de Touba. C’est ainsi que le conducteur a saisi les éléments de la police de Guédiawaye qui ont cueilli la mise en cause chez ses parents. La fouille de sa chambre a permis de trouver des traces de sang. Entendue, Sagar Dia, mère d’un enfant de 10 ans né hors mariage, a reconnu avoir attrapé une grossesse de son petit ami Pape Alioune Kane. Elle a déclaré que quand elle a parlé sa grossesse à ce dernier, il avait dégagé ses responsabilités avant d’accepter d’en être l’auteur plus tard.
A la barre de la chambre criminelle, hier, elle a soutenu avoir accouché vers les coups de 22 heures, seule dans sa chambre, sans assistance ni aide, et a coupé le cordon ombilical avant d’envelopper le bébé. Au petit matin, elle est partie à la boutique acheter des sachets en plastique à l’intérieur desquels elle a mis et le placenta et le bébé. Ensuite, il a mis le cadavre dans une valise qu’elle a déposé dans le camion d’ordures. Invité à faire son réquisitoire, le maître des poursuites a précisé que pour des raisons fondamentales, Sagar avait envisagé de mettre fin à la vie du bébé une fois venue au monde. « La première raison avancée, c’est lorsqu’il en a informé l’auteur qui a tergiversé. L’attitude de ce dernier l’avait choquée et qu’à partir de ce moment, elle avait pris la décision forte de tuer le bébé. Il s’y ajoute, selon toujours ses propres déclarations, pour ne pas faire honte à sa famille parce qu’elle avait contracté un mariage qui n’a pas réussi et que c’est après son divorce qu’elle a attrapé une grossesse. L’ensemble de ces éléments l’ont poussée à mettre fin à la vie de cet enfant », a soutenu le maître des poursuites qui a requis 10 ans de travaux forcés à son encontre. Quant à la défense, elle a plaidé à titre principal la relaxe et, à titre subsidiaire, une application bienveillante de la loi. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 17 avril prochain.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Le Parquet confirme la peine pour le cambrioleur de l’ex épouse de khalifa sall

Le cambrioleur qui s’était introduit dans l’appartement de l’ex épouse de Khalifa Sall aux Maristes, …

Hlm: Une dame mortellement poignardée par son neveu

Une dame du nom de Yama Diop a été froidement exécutée par son neveu. Le …