SOCIETE

Enquête sur la torture en prison des jeunes de Colobane

  • Date: 1 août 2016

L’affaire des jeunes de Colobane qui ont recouvré, vendredi dernier, la liberté risque de prendre une autre tournure. Amnesty International réclame l’ouverture d’une enquête impartiale, afin de faire la lumière sur les actes de torture que les deux jeunes ont subis pendant leurs quatre années de détention. Pour le Directeur exécutif de la section Sénégal d’Amnesty International Seydi Gassama, le supplice subi par ces deux jeunes reste un cas emblématique de l’utilisation de la torture au Sénégal pour arracher rapidement des confessions. Il invite le gouvernement à mettre fin à cette pratique de la police pour soutirer des aveux à des innocents. Amnesty réclame l’identification des auteurs présumés de ces actes de torture et leur jugement devant les tribunaux.

L’As

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15