samuel-Sarr1

ENQUETE SUR LE PROTOCOLE DE REBEUSS Samuel Sarr ouvre les auditions

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, s’est autosaisit de l’affaire des 74 milliards. Et d’ores et déjà, Samuel Sarr est le premier à être convoqué par la justice. L’ancien ministre de l’Énergie sous Wade est convoqué, aujourd’hui, à la Sureté urbaine de Dakar, pour s’expliquer sur ses accusations contre Idrissa Seck.
Idrissa Seck sera-t-il rattrapé par le ‘’fameux’’ protocole de Rebeuss, qui apparaît comme une véritable bombe à fragmentation. Le patron de Rewmi qui réclamait un jury d’honneur pour tirer au clair cette affaire, pourrait faire l’objet d’une audition auprès du procureur de la République, et pour cause. En effet, Serigne Bassirou Guèye vient de s’autosaisir dans l’affaire dite des 74 milliards pour enquêter sur l’ancien Premier ministre. Et pourtant, le Garde des Sceaux avait déjà tacitement posé les prémices d’une probable convocation de l’ancien Maire de Thiès. « Le dossier sur le protocole de Rebeuss peut être rouvert. Il appartient au procureur de la République d’apprécier. Il peut, effectivement, au regard des éléments qu’il a sa disposition, refaire des investigations, mais encore faudrait-il que tout cela soit établi », disait Me Sidiki Kaba.
Par conséquent, Idrissa Seck aura ainsi l’occasion de s’expliquer clairement sur cette affaire qui a fini de polluer l’atmosphère politique nationale.  D’ores et déjà, Samuel Sarr est le premier à être convoqué pour s’expliquer sur ses accusations contre le Président du Conseil départemental de Thiès. Ainsi, a-t-il été convoqué, aujourd’hui, pour tirer au clair cette affaire, où il accuse Idrissa Seck ouvertement et par voie de presse d’avoir détourné 74 milliards de nos francs. Il n’est pas d’ailleurs la seule personne à accuser le Maire de Thiès. D’autres personnalités comme l’avocat Me Ousmane Sèye et la notaire Me Nafissatou Diop ont également donné leur version de cette affaire de « protocole de Rebeuss » à travers la presse.
Le premier nommé (avocat de l’État à l’époque) soutient qu’Idrissa Seck s’était engagé à verser 21 milliards au président Wade, contre sa libération, tandis que Me Nafissatou Diop (ancienne notaire du patron de Rewmi), récuse le terme « protocole », mais confirme l’existence d’un « accord » entre le président Wade et son ancien Premier ministre. Peut-être qu’avec l’autosaisine du procureur de la République – sauf que cela n’apparait comme un règlement de comptes pour éliminer un adversaire politique -, les Sénégalais seront enfin édifiés sur ce ‘’fameux protocole de Rebeuss’’.

Rewmi exige l’audition de Wade et Macky

L’autosaisie du Procureur est très bien accueillie au sein de l’établishement orange. « Nous sommes très satisfaits qu’enfin la justice se saisisse de cette question dite des 74 milliards afin que cessent définitivement les mensonges et les calomnies infinis », dira Thierno Bocoum, très soulagé par l’autosaisine du procureur de la République. Mais le député de Rewmi ne veut pas d’une justice de deux poids deux mesures. « Nous interpellons l’opinion nationale et internationale, et en particulier les organisations de la Société civile, pour qu’aucun acteur impliqué dans cette affaire ne se soustraie à la justice en évoquant une quelconque immunité fusse-t-elle présidentielle. Tous les acteurs doivent être convoqués pour la manifestation de la vérité », prévient Thierno Bocoum.
Pour lui, tous ceux qui disent détenir des preuves ou des comptes bancaires, tous ceux qui ont été cités dans cette affaire, y compris l’ancien président de la République et l’actuel qui fut son Premier ministre doivent être entendus dans l’affaire des 74 milliards.
Il nous revient que d’autres personnalités et non des moindres seront entendues. Parmi eux, nous avons glané que Me Nafissatou Diop citée comme une pièce maitresse de ce fameux protocole de Rebeuss sera également convoquée à la S.U. Aussi, le colonel Malick Cissé, Me Ousmane Sèye, Mohamed Lamine Massaly, Oumar Sarr ex de « Rewmi » dit Oumar Sarr numéro 2, Birahim Seck du Forum Civil bref tous ceux qui ont eu à faire des révélations sur le « cas Idrissa Seck » vont défiler chez les limiers.

Mouhamadou BA

Voir aussi

images

MARIEME FAYE SALL CHEZ LES SINISTRÉS DE GRAND YOFF, DEMAIN La Première Dame en humaniste…

Aussitôt revenue de la Mecque, l’épouse du Chef de l’Etat, Marième Faye Sall comme l’appellent …

One comment

  1. samuel sarr , idy et surtout les wade ; ils sont tous les plus grands voleurs de l histoire politique du Sénégal. De 2000 à 2012 , dans une quasi absence de sanction judiciaire, ces personnes se sont tous sur le dos des citoyens senegalais. ces derniers soutiennent vivement le chef de l Etat dans sa volonté d assainir l environnement des affaires dans le pays et de punir les fraudeurs.