Accueil / POLITIQUE / Enquête sur les contrats pétroliers et gaziers Rewmi saisit l’Assemblée nationale

Enquête sur les contrats pétroliers et gaziers Rewmi saisit l’Assemblée nationale

Le Rewmi d’Idrissa Seck a déposé hier à l’Assemblée nationale, une demande de mise en place d’une commission d’enquête parlementaire concernant le gaz et le pétrole.

La polémique autour des contrats pétroliers et gaziers n’est pas sur le point de s’estomper au Sénégal. Le vice-président de Rewmi a déposé hier à l’Assemblée nationale, une demande de mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour édifier les Sénégalais sur tous les contrats gaziers et pétroliers signés par l’Etat du Sénégal durant la période 2012-2017. «Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour l’amélioration de ses conditions de vie.

L’exploitation et la gestion des ressources naturelles doivent se faire dans la transparence et de façon à générer une croissance économique, à promouvoir le bien-être de la population en général et à être écologiquement durables », a indiqué Déthié Fall. Avant de préciser : ‘’les masses financières sont en jeu, le caractère stratégique pour l’économie nationale et leurs conséquences pour l’avenir des générations futures exigent que la lumière soit faite sur tous ces contrats.’’ Tout récemment, le Premier ministre s’est dit prêt pour une enquête parlementaire sur les contrats pétroliers. ‘’S’il y a une commission d’enquête parlementaire, si le Parlement le souhaite, nous sommes prêts, il n’y a aucun problème. Il n’y a rien à cacher », disait-il. De même que l’ancien ministre de la l’Energie et du Développement des énergies renouvelables est prêt à répondre devant une commission d’enquête parlementaire sur la signature des contrats pétroliers, entre l’Etat du Sénégal et la société française Total.

L’ancien ministre a émis sa volonté de mettre la lumière devant l’Assemblée nationale, sur ces contrats pétroliers pour l’exploration et l’exploitation de l’or noir sénégalais. «Si on m’interroge devant une commission d’enquête parlementaire pendant un, deux, dix mois, je répondrai et sans faux-semblant ni faux-fuyant, en donnant tout ce que je sais comme éléments », rassurait-il.

M. BA

À voir aussi

Kandji et Khalifa: Jour de vérité

Le procès en appel de Khalifa Sall et Cie reprend ce mercredi. Il avait été …

Parrainage: La fiche de collecte n’est pas encore disponible

Personne ne dispose pour le moment de la fiche de collecte de parrainage à déposer …