SOCIETE

ENREGISTREMENT DES ACTES DE NAISSANCE A LOUGA Lancement d’une grande campagne de sensibilisation et d’information

  • Date: 21 octobre 2016

L’Ong Eden (Education et développement de l’Enfant) a lancé, hier,  dans la capitale du Ndiambour une grande campagne d’information et de sensibilisation des populations sur l’importance de l’enregistrement des actes de naissance. Une opération qui doit toucher huit communes du Sénégal.

Des avancées sont notées, mais le constat reste amer. Nombreux sont les Lougatois qui n’enregistrent toujours pas leurs enfants à la naissance, surtout dans des communes comme Niomré et Nguidilé. Et pourtant, une solution existe, c’est l’Ong Eden (Education et développement de l’enfant) qui nous la donne : la sensibilisation. Ce que propose cette Ong, c’est d’aller à la rencontre des populations, causer et échanger avec elles en insistant sur l’importance de cet acte administratif « vital ». Les activités ont été ainsi lancées dans les communes de Niomré et de Nguidilé où les populations ont répondu massivement à l’invitation de l’Ong, le tout dans une bonne ambiance. « Je trouve la démarche intéressante. J’ai énormément appris », confie Nafi Lô qui repart chez elle avec une résolution : « le passé, c’est le passé. Maintenant, je vais enregistrer systématiquement mon enfant dès le lendemain de sa naissance ». Fatou Diop aussi y souscrit entièrement. « Le message est très clair, c’est bien le passé. Je viens de comprendre que ne pas enregistrer son enfant, c’est véritablement compromettre son avenir », soutient-elle. « Avec la sensibilisation et les ateliers de formation, on va certainement réussir à faire enregistrer le maximum d’enfants », soutient Babacar Fall, chargé de l’état civil à l’Ong Eden. Six autres communes des départements de Diourbel et Fatick vont très prochainement accueillir Eden, dans le cadre du Projet d’amélioration des droits civils des populations rurales. Partout, le même message sera évidemment véhiculé : « L’enregistrement dès la naissance : un droit de l’enfant, un devoir des parents ».

Sidy Thiam (Correspondant)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15