16 avril, 2014
Accueil » ACTUALITES » Enrichissement illicite : Des dizaines de milliards dorment dans des coffres-forts des libéraux
Enrichissement illicite :  Des dizaines de milliards dorment dans des coffres-forts des libéraux

Enrichissement illicite : Des dizaines de milliards dorment dans des coffres-forts des libéraux

Avec la crise financière qui secoue l’Occident, les coffres-forts ont la «cote» dans cette partie du globe. Les banques étant dans des difficultés, les épargnants qui ont perdu confiance, ont choisi de vider leurs comptes et opté de cacher leurs sous chez eux, en toute sécurité. C’est ce qui se serait passé avec des dignitaires du régime sortant. Selon Me Félix Sow, coordonnateur du forum civil, qui se prononçait hier, à Thiès, parmi les objets les plus recherchés, du temps du régime libéral, les coffres-forts ont occupé une place de choix. Dans ses révélations, des proches du Président sortant, pour ne pas se faire contrôler par les banques, préfèrent garder leurs mannes financières à domicile. Une source proche de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières du Sénégal (Centif), estime cette somme à des dizaines de milliards de nos francs et appelle les nouvelles autorités à y faire toute la lumière, en procédant, notamment, à l’identification des détenteurs.

Un malin procédé mais, peut-être pas la meilleure solution que de mettre son argent hors du système bancaire, plus précisément, dans un coffre-fort pour, entre autre, échapper au fisc et au contrôle des banques, en cas de poursuite, pour un supposé enrichissement illicite. C’est à ce jeu que se sont livrés, à en croire Me Félix Sow, coordonnateur du forum civil, certains dignitaires du régime sortant. Selon une autre source proche de la Centif, dans ces coffres-forts, dorment des dizaines de milliards de F Cfa et il revient à l’Etat de faire la lumière sur cette affaire. « Avec le régime libéral, des histoires de fils de riche avaient éclaboussé la République. Des ministres et autres proches de Wade avaient été victimes de vol dont un sac contenant plusieurs millions de francs CFA. Le sac en question a été subtilisé dans le domicile familial d’un de ses responsables libéraux», a dit notre interlocuteur. Avant de déplorer que pour ces deux cas, aucune plainte n’a été déposée par les victimes. « Comment comprendre qu’un ministre puisse gagner 40 ou 50 millions et le garder chez lui ? Légitimement, les gens vont se demander d’où sort tout cet argent», poursuivra-t-il. D’avis que «la loi sur l’enrichissement illicite doit être activée », le coordonnateur du forum civil informe que « c’est plus de 430 milliards de F Cfa qui ont été transférés à l’étranger par le régime sortant ».

Le prix d’un coffre-fort pour particulier

Les coffres-forts des établissements habilités à conserver de l’argent sont différents de ceux qui se vendent dans le marché. Les prix varient en fonction de la qualité du coffre-fort, entre 200 000 mille et 2 millions de francs, vu, également, la technologie de sécurisation du système de coffre-fort. Les fabricants de coffres-forts pour particuliers proposent plusieurs types dont certains utilisent différentes technologies de sécurisation pour la bonne conservation du bien : Coffre-fort biométrique, Coffre-fort à combinaison, Coffre-fort à serrure classique, Coffre-fort électronique. Le recours au coffre-fort est pour empêcher qu’une tierce personne accède aux valeurs thésaurisées. La sécurité de l’accès au coffre-fort dépend de la technologie utilisée mais aussi, des matériaux composant la structure du coffre-fort. Il va donc de soi qu’un coffre-fort offrant une résistance matérielle très solide sera considéré comme de meilleure qualité que celui de résistance moindre. Le coffre-fort est un outil idéal pour cacher son argent à la maison. Même si conserver de l’argent chez soi n’est, certainement pas, une solution idéale.

Sékou Dianko DIATTA

REWMI QUOTIDIEN