ACTUALITE

Enrichissement illicite portant sur 3,9 milliards Tahibou Ndiaye verse de chaudes larmes  

  • Date: 9 juin 2015

 Le procès de l’ancien directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye, son épouse et ses filles adoptives a repris, hier, à la salle 4 du palais de justice de Dakar, avec la poursuite de l’audition des témoins. Le patron de la société Tout pour l’Eau (Tpe), Mor Ndiaye et son épouse, entendus par la Cour, ont contredit des déclarations du couple prévenu.

 La suite de l’audition des témoins cités dans l’affaire Tahibou Ndiaye a repris, hier, à la salle 4 du palais de justice de Dakar. C’est dans ce cadre que le patron de la société Tout Pour l’Eau (Tpe), Mor Ndiaye a été entendu. Revenant sur ses relations avec Tahibou Ndiaye et son épouse, Mor Ndiaye de préciser que l’ancien directeur du Cadastre est son ami et jeune frère à qui il a gratuitement cédé 49% des actions de sa société, avant qu’à la suite d’un différend les ayant opposés, Tahibou a demandé à être retiré de la société. Ce que Mor Ndiaye a accepté, lui demandant d’aller chez le notaire pour officialiser son retrait de Tpe. Par la suite, explique Mor Ndiaye, Tahibou Ndiaye les a expulsés de chez lui, avant d’entamer des procédures pour la liquidation de la société, mais en vain, la justice lui ayant fait comprendre qu’un fonctionnaire ne pouvait être actionnaire d’une Sarl. Poursuivant, le témoin soutiendra avoir remis à Tahibou un chèque de 18 millions, pour le paiement du loyer et 10 millions de francs, pour sa part des actions. Malgré ces confrontations juridiques très âpres entre eux, le témoin a reconnu que Tahibou Ndiaye est un être excellent.

Le témoin et sa femme contredisent l’épouse de Tahibou Ndiaye

S’agissant du terrain de Ngor, le témoin, contrairement aux déclarations de l’épouse de Tahibou Ndiaye, a soutenu que le terrain de 500 m2 sis aux Almadies lui a été bel et bien vendu par Mme Ndiaye à 50 millions de nos frs et qu’il n’a jamais fait l’objet de donation par Ndèye Aby Ndiongue. Lesdits propos ont été confirmés par Mariama Diallo, épouse du témoin. «Nos deux familles vivaient comme des frères et sœurs. Cependant un jour, un de mes oncles voulait acheter un terrain. J’ai saisi Tahibou Ndiaye qui m’a montré un terrain appartenant à sa femme. Mon oncle a dit que le terrain est cher et on a décidé de l’acheter. Lorsqu’on s’est mis d’accord, je suis rentré dans la chambre de l’épouse de Tahibou Ndiaye pour lui donner un sac contenant 40 millions. C’est mon mari qui a verse les 10 autres millions. Et pour le reste, je n’ai pas suivi la régularisation des papiers», a-t-elle dit. Invitée à se prononcer sur ce point de contradiction, Ndèye Aby Ndiongue, épouse de Tahibou Ndiaye, est restée constant dans ses déclarations. «Nous sommes 14 millions de Sénégalais qui peinons à trouver un droit au bail et pendant ce temps, il y’a un groupe qui se fait attribuer des dizaines de baux. Comment vous faites?», les a interpelés Antoine Diome, le substitut du procureur, donnant un avant-goût de ce que sera son réquisitoire.

Tahibou, Mbaye Guèye EMG, Mor Ndiaye et le terrain des Almadies

A la barre de la Crei, hier, les parties ont également débattu sur le terrain de 500 m2, à l’origine d’un litige. A en croire Mor Ndiaye, il a été attributaire d’un terrain par la commission de contrôle des opérations domaniales (Ccod) qui lui a donné un terrain et un extrait de plan. Quand le décret est sorti, il est allé déposer pour avoir l’attestation. Ainsi, lui a-t-on dit que le terrain en question a été attribué à Mbaye Guèye de la société EMG. Ces propos ont été balayés par Tahibou Ndiaye, selon qui, Mor Ndiaye souhaitait avoir un terrain susceptible d’accueillir ses véhicules. Ce terrain a connu d’énormes problèmes, avec même un soulèvement populaire sur le site. Il s’en est suivi des plaintes et le président de la République a été saisi. C’est ainsi que, nous dit Tahibou, mon épouse a décide de lui céder un terrain gratuitement.

Les larmes de Tahibou Ndiaye

Après la pause, l’ancien directeur du Cadastre a fondu en larmes, alors qu’il se prononçait sur les circonstances d’adoption des dames Ndèye Rokhaya et Aminata Thiam, toutes poursuivies pour complicité d’enrichissement illicite. Selon M Ndiaye, il les a adoptées, conformément à la recommandation de feu leur père Cheikhou Thiam. «Aucun de mes enfants biologiques, aucun membre de ma famille n’a bénéficié d’une quelconque attribution de terrain. Mes filles adoptives qui sont là m’ont été confiées par leur papa et je suis prêt à me sacrifier (…)», a dit Tahibou qui, avant de terminer sa phrase, a fondu en larme, au point qu’Aintoine Diome, substitut du procureur, a demandé la suspension de l’audience. Mais, le Président de la Cour a demandé à l’ancien directeur du Cadastre de laisser sa place au témoin du jour. Assis sur le banc des accusés, Tahibou Ndiaye se frotte les yeux des deux mains. Un de ses avocats lui caresse la tête, pour le réconforter, avant qu’il ne se résolve à retourner à la barre pour se defendre.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15