téléchargement

Enrichissement illicite- Sadry Darwiche et Mbaye Guèye déchargent l’ancien directeur du Cadastre

 A la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, hier, les témoins Sadry Darwiche, directeur du comptoir commercial du Sénégal et Mbaye Guèye, patron de Emg Auto, ont témoigné en faveur de Tahibou Ndiaye. C’est dans le cadre du procès de l’ancien directeur du Cadastre, poursuivi, de même que sa famille, pour enrichissement illicite portant sur 3,9 milliards.

Les témoins cités dans l’affaire d’enrichissement illicite portant sur 3,9 milliards défilent, depuis avant-hier, à la barre de la Crei. Ainsi, le directeur du comptoir commercial du Sénégal (Ccs), Sadry Darwiche, a-t-il, hier, sur ses relations avec l’ancien directeur du Cadastre, expliquer qu’il est un grand ami avec qui il partage la Tariha Tidjania. «Dans le cadre de notre relation, on parlait beaucoup de religion. A son retour de la Mecque, Tahibou est parti voir mon marabout à qui il a fait des révélations. Ce dernier m’a appelé pour m’en faire part. Par la suite, je me suis rendu compte que c’est ce que mon père me disait, lorsque j’avais 10 ans», a dit le témoin, selon qui, sa relation spirituelle avec Tahibou s’est renforcée par la suite. «Ces faits se sont passés entre 5 ou 6 ans. Et depuis lors, nous sommes de grands amis, grâce à la foi. On parlait de tout : de la santé, des amis, des enfants», a-t-il encore dit.

Darwiche : «j’ai offert du matériel d’une valeur de 80 millions à Tahibou»

Outre leur relation spirituelle, le témoin a parlé de ses relations d’affaires avec Tahibou Ndiaye. A l’en croire, il saisissait le secrétariat de l’ancien directeur du Cadastre pour des dossiers concernant sa société. Le témoin est aussi revenu sur les dons que sa société a faits à l’ancien directeur du Cadastre. «Je lui faisais de très bonnes remises, jusqu’à 25%, la maximale. Je reconnais lui avoir offert, à plusieurs reprises, du matériel, sans qu’il me le demande. Quand je recevais les pro-formats, pour que je fasse une remise, je lui offrais gracieusement le matériel. Je lui ai même offert du matériel d’une valeur de globale de 80 millions qui lui a été livré partiellement», a déclaré Sadry Darwiche, selon qui, l’ex directeur du Cadastre ne lui donnait rien en retour. Il faut dire que ce matériel sanitaire est composé, entre autres, de chaises anglaises, baignoires, plomberie, carrelage.

Mbaye Guèye, Emg : «C’est moi qui ai donné la voiture à son épouse»

Inscrit à la 3e place sur la liste des témoins, le patron de EMG Auto a été auditionné, hier, à la barre de la Crei. Concernant ses relations avec Tahibou, Mbaye Guèye a dit l’avoir connu, parce que la direction de l’urbanisme lui avait interdit de construire sur la zone de captage, à l’époque, inondable. «C’est dans ce cadre que je l’ai saisi, pour qu’il me rende service. Ainsi, lui ai-je remis tous les documents et plus tard, Tahibou Ndiaye est revenu me dire qu’il y’avait une main levée sur ce terrain. Depuis lors, nos liens se sont renforcés», a dit Mbaye Guèye, selon qui, Tahibou n’a jamais accepté qu’il lui fasse de cadeau. «Je n’ai jamais rien fait pour Tahibou. Cependant, pour son épouse, elle a eu à meubler mon bureau et ma maison. En retour, Ndèye Aby Ndiongue m’a dit qu’elle voulait une de mes voitures. C’est ainsi que j’ai accepté de la lui donner en guise d’échange contre les meubles», a encore témoigné Mbaye Guèye. L’audition des témoins s’est poursuivie, avec Vincent Bédi, avant la suspension de l’audience jusqu’à lundi prochain.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …