People

ENRICO MACIAS : Des cassettes du chanteur français retrouvées dans les affaires d’Oussama Ben Laden

  • Date: 18 août 2015

Les affaires personnelles de Ben Laden n’en finissent pas de surprendre. Car s’il a été prouvé que l’ex-numéro un d’Al-Qaïda portait un intérêt particulier à l’économie de notre pays, il semble également que le chef terroriste avait un penchant pour la chanson française. Et parmi son immense collection de cassettes audio (1500), des enregistrements du chanteur Enrico Macias, rapporte ce lundi 17 août la BBC.

Toutes ces cassettes ont été retrouvées à Kandahar en Afghanistan, dans l’un des bâtiments qui servait de base à l’ex-leader d’Al-Qaïda. En 2001, il a été contraint de quitter les lieux à cause de l’intervention américaine. Les cassettes en revanche, sont restées sur place. Difficile de savoir exactement ce que représentait le répertoire de l’interprète du tube « Les Filles de mon pays » aux yeux d’Oussama Ben Laden.

« Une hérésie »

Néanmoins, le site de la BBC a publié un enregistrement sur lequel on peut entendre « Les gens du Nord » sur un discours du chef terroriste. Flagg Miller, chercheur en littérature et culture arabe à l’Université de Californie, explique à la chaîne anglaise que « ces chansons suggèrent que quelqu’un, à un moment donné, a apprécié les titres de ce juif pied-noir et aurait continué à les apprécier alors que leur écoute pouvait être considérée comme une hérésie ».
Surtout, la présence de ces cassettes montre « à quel point les Arabes-Afghans de Kandahar parlaient des langues étrangères et avaient vécu des expériences à l’étranger », a aussi précisé le spécialiste.

Enrico Macias « gêné »

Contacté par nos confrères de francetv info, Enrico Macias s’est dit quelque peu « surpris » par cette nouvelle qu’il trouve « bizarre ». « Je suis certain que cette information n’est pas sérieuse, ce doit être une rumeur », a-t-il aussi expliqué « dubitatif ».
« Si c’est le cas, mes chansons ne l’ont pas empêché de commettre des atrocités », a-t-il également ajouté. À noter, les enregistrements d’Enrico Macias ne sont pas les seuls documents audio inattendus trouvés dans la collection du jihadiste. Ont aussi été retrouvés des enregistrements relatifs à l’oeuvre du Mahatma Gandhi, théoricien de la résistance civile non violente…

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15